A LA UNEMonde

Présidentielle française : l’essentiel du programme d’Emmanuel Macron

Baisse des charges des entreprises, affirmation de l’Europe, renouvellement de la vie publique : les principales mesures du programme du centriste pro-européen Emmanuel Macron.

  • Réduction des dépenses publiques de 60 milliards d’euros en cinq ans

  • Suppression de 120.000 postes de fonctionnaires

  • Allègement des charges sur les salaires

  • Baisse de l’impôt sur les sociétés

  • Transformation de l’impôt sur la fortune en “Impôt sur la fortune immobilière” (à l’exclusion donc du patrimoine financier)

  • Proposer l’organisation dans toute l’Union européenne, après les élections allemandes de l’automne 2017, de conventions démocratiques, qui aboutiront à un projet adopté par tous les pays le souhaitant.

  • Un budget, un Parlement et un ministre des Finances pour la zone euro

  • Limiter à un an la durée autorisée de séjour d’un travailleur détaché

  • Création d’une force de 5.000 garde-frontières européens

  • Fonds européen de défense pour financer les équipements militaires communs

  • Contrôle des investissements étrangers en Europe

  • Réserver l’accès aux marchés publics européens aux entreprises réalisant au moins la moitié de leur production en Europe

  • Création de 10.000 postes de policiers et gendarmes

  • 15.000 nouvelles places de prison

  • Toute peine prononcée sera exécutée

  • Service militaire obligatoire d’un mois

  • Etat-major centralisé du renseignement rapportant directement au Conseil de défense auprès du président de la République

  • Système universel d’assurance-chômage financé par l’impôt

  • Suspension du versement des allocations chômage après le refus de plus de deux offres d’emploi “décentes”

  • Système de retraite universel “avec des règles communes de calcul”

  • Création d’un versement social unique regroupant plusieurs minima sociaux

  • Revalorisation de 100 euros par mois de l’allocation pour les adultes handicapés et le minimum vieillesse

  • Prise en charge à 100% des lunettes et des prothèses auditives et dentaires d’ici à 2022

  • Réduction à 50% de la part du nucléaire dans la production d’énergie d’ici à 2025

  • Prime de 1.000 euros pour l’achat d’un véhicule moins polluant

  • Rénovation d’un million de logements mal isolés

  • D’ici à 2022, 50% d’aliments bio ou écologiques dans les cantines scolaires ou d’entreprises

  • Interdiction aux parlementaires d’employer des membres de leur famille

  • Casier judiciaire vierge pour les candidats aux élections

  • Réduction d’un tiers du nombre des parlementaires

  • Pas plus de trois mandats successifs

  • Utilisation fréquente de la procédure d’urgence pour adopter les lois

  • Enseignement sur le fait religieux à l’école

  • Pass culture d’un montant de 500 euros pour chaque Français de 18 ans

  • Autorisation de la PMA (Procréation médicalement assistée) pour les couples de femmes et les femmes seules

  • Autonomie des établissements scolaires et universitaires pour le recrutement

  • Création de 4.000 à 5.000 postes d’enseignants

  • Interdiction de l’usage des téléphones portables au collège et à l’école primaire

  • Examen des demandes d’asile en moins de six mois, recours compris

  • Bonus/malus pour les entreprises abusant des contrats courts

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page