Présidentielle: Trump refuse de s’engager à une transition pacifique en cas de défaite

Trump

Le président américain Donald Trump a refusé de s’engager à une transition pacifique du pouvoir s’il perdait les élections de novembre, affirmant qu’il devait “voir ce qui se passerait”, semant le doute à nouveau sur la fiabilité du vote par correspondance.

“Nous allons devoir voir ce qui se passe, vous savez, mais je me suis plaint très fortement des bulletins de vote. Les bulletins de vote sont un désastre”, a déclaré Trump lors d’une conférence de presse mercredi à la Maison Blanche en réponse à une question sur son engagement à assurer une transition pacifique du pouvoir.

Face à l’insistance des journalistes, Trump a ajouté qu’il n’y aurait pas besoin d’une transition de pouvoir sans vote par correspondance, suggérant qu’il pense qu’il gagnerait les élections sans l’expansion du vote par correspondance pendant la pandémie.

“Débarrassez-vous des bulletins de vote (ndlr: par correspondance) et vous aurez un transfert très calme – il n’y aura pas de transfert, franchement. Il y aura une continuation”, a déclaré le locataire de la Maison Blanche. “Les bulletins de vote sont hors de contrôle. Vous le savez, et vous savez qui le sait mieux que quiconque? Les démocrates le savent mieux que quiconque”, a-t-il poursuivi.

M. Trump a affirmé, à plusieurs reprises, que l’encouragement du vote par correspondance induirait une fraude massive à l’élection. Nombre d’experts affirment néanmoins qu’il n’y a aucune preuve de fraude significative lors du vote par correspondance.


Dans les sondages, le président Trump est actuellement derrière le candidat démocrate Joe Biden à l’échelle nationale de 10 points. Des enquêtes font par ailleurs état d’une course plus serrée dans un certain nombre d’Etats clés pour l’élection du 3 novembre.