Présidentielle US : Le sénateur Bernie Sanders apporte son soutien à Joe Biden

Bernie Sanders, Joe Biden

Le sénateur du Vermont, Bernie Sanders, qui a mis fin à sa campagne pour la primaire démocrate mercredi dernier, a annoncé, lundi, son soutien à l’ancien vice-président Joe Biden, le candidat présumé des démocrates à la présidentielle.

“Joe, je sais qu’il y a une énorme responsabilité sur vos épaules en ce moment, et il est impératif que nous travaillions tous ensemble”, a déclaré Sanders lors d’une diffusion en direct animée par l’ancien vice-président.

“Votre approbation signifie beaucoup. Cela signifie beaucoup pour moi”, lui a répondu M. Biden.

M. Sanders a souligné la nécessité de vaincre le président Trump en novembre.

“Aujourd’hui, je demande à tous les Américains. Je demande à tous les démocrates, je demande à tous les indépendants, je demande à beaucoup de républicains de se rassembler dans cette campagne pour soutenir votre candidature, que j’approuve, pour nous assurer que nous vaincrons quelqu’un, qui je crois, et je parle juste pour moi maintenant, est le président le plus dangereux de l’histoire moderne de ce pays”, a déclaré le sénateur progressiste.


La déclaration du soutien de Sanders intervient après de nouvelles propositions électorales visant à élargir l’accès aux soins de santé et à réduire la dette de prêts étudiants, annoncées la semaine dernière par Biden.

Ces propositions font partie d’un effort explicite pour se rapprocher de l’aile progressiste du parti jusque-là représentée par Sanders.

M. Biden a ainsi proposé d’abaisser l’âge d’admissibilité à la couverture santé publique Medicare de 65 à 60 ans. Il s’est également prononcé en faveur de l’annulation de la dette de prêt étudiant pour les personnes qui ont fréquenté les collèges et universités publics et certaines écoles privées et gagnent jusqu’à 125.000 $ par an.

Sanders avait mis fin à sa campagne après avoir échoué à capitaliser sur son élan précoce dans la course après des victoires dans le New Hampshire et au Nevada ainsi qu’une première place ex-aequo dans l’Iowa avec Pete Buttigieg, perdant une série de scrutins importants face à Biden après que l’ancien vice-président ait reçu le soutien de plusieurs dirigeants démocrates modérés.


Ce départ marque la deuxième tentative infructueuse de M. Sanders pour la nomination démocrate après avoir échoué en 2016 contre l’ancienne secrétaire d’État Hillary Clinton.

Le sénateur du Vermont est entré dans la présidentielle de 2020 en tant que candidat de premier plan lors d’une course particulièrement disputée. Le candidat libéral a de nouveau mis l’accent lors de sa campagne sur des propositions de politique progressistes telles que le Green New Deal et la couverture santé universelle Medicare for All.