Présidentielle US: plusieurs manifestations dans les villes américaines pour exiger le décompte des votes

Des manifestations ont eu lieu dans plusieurs villes américaines mercredi soir, dont New York, Washington D.C. et Minneapolis, les manifestants exigeant que chaque vote soit compté dans la course à la présidentielle après que le président Donald Trump eut déclaré qu’il avait déjà remporté l’élection.

Plusieurs affrontements avec la police ont entraîné des arrestations, dont 25 à New York. Certaines avaient été planifiées avant le jour du scrutin, mais les tentatives du président Trump de se déclarer vainqueur ont apparemment intensifié les appels à manifester.

“ARRÊTEZ LE DECOMPTE!” a tweeté Trump encore une fois jeudi matin, le président sortant estimant que les votes doivent cessés d’être comptés le 3 novembre.

Jeudi matin, Joe Biden s’est rapproché du président Donald Trump en Géorgie et en Pennsylvanie, élargissant lentement ses voies vers la victoire alors que les campagnes se préparent à la publication de davantage de résultats.


Biden reste sur la bonne voie pour vaincre Trump en Pennsylvanie, où les élus démocrates s’attendent à ce que l’ancien vice-président termine devant avec 100.000 voix ou plus dans une course serrée. Biden a déjà décroché le Michigan et le Wisconsin après le dépouillement des votes par courrier, reconstruisant le “mur bleu” démocrate et le faisant passer à moins de six grands votes du seuil de 270 synonyme de victoire.

Avec MAP