Présidentielles en Bosnie : les nationalistes serbe et bosniaque remportent les élections

Bosnie

Le président sortant de la République serbe de Bosnie, Milorad Dodik, et le candidat du parti bosniaque SDA, Sefik Dzaferovic, ont remporté les sièges serbe et bosniaque au sein de la présidence tripartite du pays, a annoncé lundi la commission électorale, en citant des résultats partiels portant sur 43% des votants.

Dodik a remporté 55% des suffrages tandis que Dzaferovic en a recueilli 38%, a annoncé le président de la commission électorale, Branko Petric, lors d’une conférence de presse, en soulignant que le taux de participation était de 53,3%.

Le candidat social-démocrate Zeljko Komsic, a remporté quant à lui le siège croate avec 49,5% des voix, devant le nationaliste Dragan Covic, issu du HDZ, le principal parti croate.

Les Bosniens étaient appelés aux urnes dimanche pour des élections générales compliquées, marquées du sceau du nationalisme.

→ Lire aussi : La CGEM reçoit le Président du Conseil des Ministres et le Premier Ministre de la Bosnie-Herzégovine


Dans le cadre d’un système politique complexe, les 3,5 millions de Bosniens ont désigné ensemble les deux chambres du Parlement central, avec des élus serbes, croates et bosniaques.

Ils ont également élu les trois membres de la présidence collégiale, un Bosniaque, un Croate et un Serbe.

La présidence collégiale est en charge des politiques étrangère et de défense, tandis que la police, l’éducation ou la politique économique est aux mains des deux entités qui forment le pays, la République des Serbes de Bosnie (Republika Srpska) et la Fédération croato-musulmane.

Le pays compte 13 gouvernements (le gouvernement central, les deux entités serbe et croato-bosniaque et les dix cantons).