A LA UNEFaits divers

Prêtre blessé par balle à Lyon: un suspect en garde à vue reconnaît les faits

Un homme, interpellé vendredi et placé en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur la tentative d’assassinat d’un prêtre orthodoxe survenue le 31 octobre à Lyon, a reconnu les faits, a annoncé le parquet de la ville samedi, cité par les médias de l’hexagone.

Le mis en cause est le “mari d’une femme qui entretenait une liaison avec la victime”, a indiqué le procureur de la République dans un communiqué.

Le suspect, de nationalité géorgienne, a déclaré aux enquêteurs s’être débarrassé de l’arme du crime dans la Saône, ajoutent les médias.

Son épouse, de nationalité russe, a été elle aussi placée en garde à vue.

Visé par un tir de fusil à canon scié à bout touchant alors qu’il fermait la porte de son église fin octobre, le prêtre était “sorti du coma” mardi dernier, selon un responsable religieux de la communauté hellénique, notant toutefois que “son état de santé est toujours mauvais”.

Cette agression, intervenue deux jours après l’attaque à l’arme blanche dans la basilique de Notre-Dame de l’Assomption de Nice qui a fait 3 morts, avait suscité un grand émoi en France, mais l’absence de revendication et la personnalité de la victime avait conduit le parquet national antiterroriste à ne pas se saisir des faits, soulignent les médias.

Avec MAP

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page