ban600
credit agricol

Privatisation : de nouvelles entreprises sur la liste

Privatisation : de nouvelles entreprises sur la liste

Certaines entreprises, jadis annoncées sur la liste des établissements privatisables, l’ont finalement quitté et d'autres qui n'y étaient pas le sont désormais. Cette décision fait suite au  Conseil de gouvernement tenu ce jeudi, sous la présidence du Chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani.

Le Conseil a examiné un projet de loi modifiant et complétant la loi autorisant le transfert d'entreprises publiques au secteur privé. L’objectif de ce projet, comme annoncé dans le projet de loi de finances 2019, est de poursuivre les privatisations budgétisées pour minimum de 5 Mds de dirhams en 2019. Ainsi, les établissements ciblés par les magistrats de la cour des comptes pourront connaître un redressement.

→Lire aussi : PLF2019 : Le gouvernement table sur des recettes de privatisations de 5 à 6 MMDH

L’autre but de ce projet de loi est également d'introduire de nouvelles entreprises à la liste des privatisables. Celle-ci sont l'hôtel la Mamounia et de la Centrale thérmique de Tahadarte.

Comme annoncée, d’autres établissements vont cependant quitter la liste. Il s’agit de la COTEF (Complexe textile de Fès), CIH Bank, SOCOCHARBO, SCS (Société chérifienne de sel) et BTNA (Briqueterie tuilerie nord-africaine) qui sont barrées de la liste aux côtés des hôtels Asmaa et Ibn Toumert.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

top
%d blogueurs aiment cette page :