Prix de la 10ème édition du Prix national de l’Administration électronique e-mtiaz 2016

Les prix d’excellence et d’encouragement ont été remis, mercredi à Rabat, aux lauréats de la 10ème édition du Prix national de l’Administration électronique e-mtiaz 2016.

Ces prix ont été décernés lors d’une cérémonie officielle, dont la France était l’invitée d’honneur, et présidée par le ministre de l’Urbanisme et de l’Aménagement du territoire, ministre délégué auprès du Chef du gouvernement chargé de la Fonction publique et de la Modernisation de l’administration par intérim, Driss Merroun.

Dans la catégorie E-contenu, le prix d’excellence a été attribué au portail électronique de l’Agence Maghreb Arabe Presse (www.map.ma). Dans cette même catégorie, le prix d’encouragement a été décerné au site ADM TRAFIC- L’information trafic en temps réel des Autoroutes du Maroc.

Dans la catégorie E-démarche, le Prix d’excellence a été attribué au ministère de l’Économie et des Finances- Direction générale des Impôts pour sa plateforme “Paiement de la taxe spéciale annuelle sur les véhicules automobiles (vignettes)” et le Prix d’encouragement remis à l’Agence urbaine de Casablanca pour sa plateforme électronique de consultation des plans d’aménagement et de dématérialisation des notes de renseignement urbanistiques E-AUC. De son côté, l’application mobile Smart-CNOPS de la Caisse nationale des organismes de Prévoyance sociale a remporté le Prix d’excellence dans la catégorie Application mobile. Pour sa part, l’application mobile Infractions routières du ministère de l’Équipement, du Transport et de la Logistique a reçu le prix d’encouragement dans cette catégorie.


Dans la catégorie E-participation communautaire, le Prix de l’encouragement a été remporté par la page officielle de l’Agence nationale de Promotion de l’Emploi et Compétences (ANAPEC) sur le réseau communautaire Facebook.

Intervenant lors de cette cérémonie officielle, M. Merroun a rappelé que les Prix e-mtiaz récompensent les initiatives innovatrices et renforcent l’échange des expériences dans le domaine du e-gouvernement, consacrant ainsi la culture de l’excellence et de la créativité au sein du service public.

Et de rappeler l’importance de l’adhésion du Maroc au Partenariat pour un Gouvernement Ouvert (PGO) qui constitue un effort mondial visant à encourager la transparence, l’efficacité et la reddition de comptes dans les gouvernements, afin de créer des institutions qui répondent au mieux aux demandes et aux attentes des citoyens.

Dans ce sens, le ministère de la Fonction publique et de la Modernisation de l’administration œuvre pour la consécration de la culture d’adhésion et de transformation électronique à tous les niveaux au sein de l’administration publique, a-t-il indiqué, ajoutant que le ministère compte lancer plusieurs chantiers pour consacrer la numérisation des procédures et la création de solutions numériques pour leur simplification à travers l’adoption par l’ensemble des départements gouvernementaux de la “Gateway gouvernementale” qui vise à réduire ou supprimer les documents demandés dans le cadre des procédures administratives.


Cette cérémonie officielle a été marquée par le lancement officiel de l’application mobile du portail “emploi-public.ma” par Jean-Vincent Placé, Secrétaire d’État auprès du Premier ministre français, chargé de la Réforme de l’état et de la Simplification et M. Merroun.

Selon le ministère de la Fonction publique et de la Modernisation de l’administration, cette plateforme relative aux annonces de concours et des appels à candidature aux emplois publics, consacre les principes d’équité, d’égalité des chances et de mérite dans l’accès à la fonction publique.

Le Maroc, qui a réalisé d’importantes avancées dans la e-participation communautaire en mettant en place des plateformes virtuelles, des portails et des sites web proposant une multitude de données, d’informations et de formulaires, a été classé 17ème au niveau mondial et premier en Afrique, gagnant ainsi 21 places par rapport à l’année 2012, selon l’indicateur 2016 des Nations Unies.

Le prix national de l’administration électronique est organisé, depuis 2005 par le ministère de la Fonction publique et de la Modernisation de l’administration, afin de promouvoir et d’encourager le développement des téléservices publics au Maroc.


Ce prix vise à créer l’émulation entre les différents acteurs publics (administrations, établissements et entreprises publics, communes et délégataires de services publics) en matière de développement des téléservices publics.

Il s’agit de distinguer les projets et initiatives d’e-administration qui réussissent, de les faire connaitre, et, également, de reconnaître les efforts fournis par les équipes qui portent ces projets.

La sélection des meilleurs téléservices candidats se fait, sur la base d’un règlement de concours, par une commission de sélection composée de membres, ayant une grande compétence et notoriété dans le domaine de l’Administration électronique et des TIC, représentant les secteurs public et privé et la société civile.