Processus de paix au Moyen Orient : L’UE et la Ligue arabe ont ”une convergence complète des objectifs”

Processus de paix au Moyen Orient : L'UE et la Ligue arabe ont une convergence complète des objectifs

La chef de la diplomatie de l’Union européenne a affirmé, lundi, que l’UE et la Ligue arabe ‘’ont une convergence complète des objectifs’’ concernant les moyens de relancer le processus de paix au Moyen-Orient.

’Nous avons eu une réunion longue, très constructive et positive avec les ministres des affaires étrangères des pays de la Ligue des États arabes et le Secrétaire général de la Ligue des États arabes Ahmed Aboul Gheit sur notre travail commun pour relancer le processus de paix au Moyen-Orient’’, a déclaré Mme Mogherini, lors d’une conférence de presse à l’issue d’une réunion à Bruxelles entre les ministres des affaires étrangères de l’UE et leurs homologues de six pays de la Ligue arabe, dont le Maroc représenté par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, M. Nasser Bourita.

>>lire aussi : Processus de Paix au Moyen Orient: L’UE appelée à jouer un rôle politique « plus important »

‘’Nous avons une convergence complète des objectifs’’, a souligné la Haute représentante de l’UE, précisant que ‘’l’Union européenne et ses États membres, ainsi que la Ligue des États arabes et ses États membres, considèrent d’abord et avant tout la nécessité de préserver l’horizon de deux États en tant que seul moyen viable, Jérusalem étant la capitale à la fois de l’état d’Israël et de l’état de Palestine, et la nécessité de préserver le statut des lieux saints’’. 


Elle a ajouté que les deux parties ont décidé de coordonner leurs positions et leurs actions pour atteindre ces objectifs. Outre M. Bourita, la délégation de la Ligue arabe était composée des ministres des Affaires étrangères de la Jordanie, de l’Arabie Saoudite, de l’Egypte, des Emirats Arabes Unis et de la Palestine. Dans une déclaration à la MAP, M. Bourita avait indiqué que l’Union européenne est appelée à jouer un rôle politique “plus important” pour relancer le processus de paix au Moyen-Orient.

L’Union européenne, qui est un acteur essentiel dans ce processus, au vu de son rôle majeur aux niveaux économique et humain, est aujourd’hui appelée à y jouer “un rôle politique plus important” sur fond des derniers développements de la question palestinienne, particulièrement la décision des Etats-Unis de transférer leur ambassade à Al Qods, a indiqué M. Bourita à l’issue de cette réunion. M. Bourita avait souligné que la participation du Maroc à cette réunion traduit le rôle de SM le Roi Mohammed VI, en sa qualité de président du Comité Al Qods, issu de l’Organisation de la Conférence islamique (OCI).