Produits alimentaires: 421 infractions en matière de prix et de qualité depuis le début de Ramadan

produits alimentaires

Les interventions des commissions mixtes provinciales et locales de contrôle des prix et de la qualité des produits alimentaires, depuis le début de Ramadan, ont conduit à la constatation de 421 infractions en matière de prix et de qualité des produits alimentaires.

Ces interventions ont concerné plus de 23.600 points de production, de stockage et de vente en gros et au détail, indique lundi le département des Affaires générales et de la gouvernance relevant du ministère de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration dans un communiqué publié à l’issue de la réunion de la commission interministérielle chargée du suivi de l’approvisionnement, des prix et des opérations de contrôle des prix et de la qualité.

Dans le détail, ces infractions sont de 319 pour défaut d’affichage des prix, 56 pour non présentation de factures, 32 pour non-respect des normes de qualité et d’hygiène, 10 pour hausses illicites de prix réglementés, en plus d’autres infractions diverses, précise le communiqué, ajoutant que les mesures réglementaires ont été prises à l’encontre des contrevenants.

Pour ce qui est de la qualité des marchandises et produits stockés ou présentés à la vente, les commissions mixtes ont procédé à la saisie et à la destruction de plus de 42 tonnes de marchandises impropres à la consommation ou non conformes aux normes requises, fait savoir le communiqué, notant que ces quantités comprennent 8,3 tonnes de viandes, poissons et charcuterie, plus de 7,5 tonnes de miels et produits sucrés, 7 tonnes de lait et dérivés, environ 4,5 tonnes de boissons et jus, 4,2 tonnes de sucre, cafés et thés, 3,8 tonnes de pains, gâteaux et confiserie, 2,7 tonnes de dates et fruits secs et 2,8 tonnes de farines et produits dérivés.