Le programme de réhabilitation et de mise à niveau de l’ancienne médina de Casablanca: un affluent vital de la valorisation d’un espace historique authentique

Le programme de réhabilitation et de mise à niveau de l’ancienne médina de Casablanca, dont les travaux sont réalisés selon une cadence accélérée, constitue un affluent vital et une initiative qualitative pour valoriser cet espace historique authentique.

L’inauguration par SM le Roi Mohammed VI,  vendredi à Casablanca, de deux nouveaux projets (le Centre de Santé “09 juillet” et “Dar Annassij” (Maison de tissage)), s’inscrit dans le cadre de la deuxième phase du programme de réhabilitation et de mise à niveau de l’ancienne médina de Casablanca et reflète la ferme détermination royale à améliorer les conditions de vie et d’accès aux services de base des populations de la médina.

Ces projets visent également à étendre l’offre sanitaire afin de combler le vide accusé en matière de services médicaux au niveau de la médina, permettre l’accès des personnes démunies aux soins de santé de base, promouvoir le secteur de l’artisanat, contribuer à la préservation de certaines professions menacées de disparition et développer les métiers de l’artisanat local.

S’agissant de la synagogue “Ettedgui” et du mausolée “Sidi Allal Al Karaouani”, que SM le Roi a visités à cette occasion suite à leur restauration dans le cadre de la même phase du programme de réhabilitation de l’ancienne médina, ils constituent deux sites historiques et patrimoniaux qui incarnent l’authenticité de l’héritage culturel et spirituel du Royaume.


La restauration de ces deux sites a pour objectif de préserver le patrimoine matériel et immatériel de la médina, réhabiliter son tissu urbain et développer ses structures afin de la hisser au rang des meilleures anciennes villes au monde.

Ces projets s’inscrivent en droite ligne des visions et objectifs des projets prévus dans le cadre du programme “Wessal Capital”, dans sa phase relative à la réhabilitation de l’ancienne médina et de son tissu urbain.

De même, ces projets structurants entrent dans le cadre de la mise en œuvre des projets intégrés prévus par le plan de développement du Grand Casablanca, qui vise le développement intégré, équilibré et global de la capitale économique du Royaume, selon une approche participative impliquant les différents acteurs de la région, et ce notamment en matière d’amélioration des conditions de vie de la population, de renforcement des centres et établissements de proximité, de réhabilitation des structures de santé, de promotion du secteur artisanal, de restauration des lieux de culte juifs, de réhabilitation des mausolées et des dépendances sociales dédiées à l’animation culturelle, pédagogique et artistique

Afin d’atteindre les objectifs fixés, le programme de réhabilitation et de mise à niveau de l’ancienne médina de Casablanca repose sur une stratégie globale de développement local qui couvre l’ensemble des aspects socio-économiques, culturels et architecturaux, selon une conception qui donne la priorité aux besoins réels des populations et les sensibilise à la nécessité de s’engager dans le processus de développement de leur quartier et de l’exploitation rationnelle des ressources locales disponibles, et ce en faisant du partage le meilleur moyen d’atteindre les objectifs escomptés.


Ce programme exemplaire reflète l’intérêt particulier accordé par SM le Roi au développement socio-économique de Casablanca et Sa ferme détermination à renforcer l’attractivité de la capitale économique du Royaume à tous les niveaux.

Ce programme pionnier vise à réhabiliter l’ancienne médina et ses infrastructures, assurer sa promotion touristique et culturelle, et proposer un plan de développement social à même de hisser la médina, qui abrite les plus anciens monuments de Casablanca, au rang des anciennes villes accompagnant le processus de modernisation tout en préservant leurs patrimoine, authenticité et sites historiques.