ban600

Le projet de loi portant réorganisation du CCM vise à donner de l’élan à l’organisation et au professionnalisme du secteur

Le projet de loi portant réorganisation du CCM vise à donner de l’élan à l’organisation et au professionnalisme du secteur

Le ministre de la Culture et de la Communication, Mohamed El Aaraj, a souligné, mardi à Rabat, la détermination de son département à adhérer au processus de réformes du secteur du cinéma pour qu'il devient un des leviers de développement et à mettre en oeuvre les dispositions de la Constitution de 2011 en particulier les articles 25 et 26, liés à la liberté de pensée, d'opinion, d'expression et de créativité.

S'exprimant lors de l'examen par la Commission de l'enseignement, de la culture et de la communication à la Chambre des représentants, du projet de loi N°70.17 portant réorganisation du Centre cinématographique marocain (CCM), M. El Aaraj a relevé que ce texte s'inscrit dans le cadre du plan d'action du ministère relatif à l'élaboration d'une vision basée sur la promotion globale et intégrée de l'industrie cinématographique, en vue de gagner le pari de la compétitivité et de consolider la qualité aux dépends de la quantité.

>>Lire aussi : Une délégation de l’Office national du cinéma de Côte d’Ivoire visite le CCM

Le CCM est le dispositif à travers lequel l'Etat intervient dans différents domaines relatifs au développement du secteur du cinéma (production, distribution et exploitation), a affirmé M. El Aaraj, notant que compte tenu de la mission du Centre, qui se limite à l'application des lois et des règlements, le projet de loi portant réorganisation du CCM et modification de la loi 20.99 relative à l'organisation de l’industrie cinématographique, est venu doter cet établissement de nouvelles missions en vue de promouvoir sa rentabilité et de redonner un élan à l'organisation et au professionnalisme pour accompagner le développement technologique que connaît le secteur à l'échelle internationale.

Le ministre a, par ailleurs, indiqué que ces dispositions reflètent la volonté d'adopter des mécanismes juridiques et procéduraux qui permettront l'émergence de l'industrie cinématographique et audiovisuelle nationale à même de face aux défis sur le plan international et de renforcer l'identité culturelle du Royaume. Ce projet de loi vise aussi à doter le centre de nouvelles missions dans le domaine de la production audiovisuelle et de nouveaux mécanismes de gouvernance et de gestion, outre les ressources financières nécessaires à même de lui permettre de réaliser les objectifs escomptés. Le CCM a notamment pour missions de réglementer et contrôler les différents secteurs du cinéma, de promouvoir la production, d'archiver le patrimoine cinématographique et de soutenir l'industrie du cinéma.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :