ban600
credit agricol

Projet éolien intégré 850 MW : Démarrage des travaux de construction du premier parc éolien à Midelt

Projet éolien intégré 850 MW : Démarrage des travaux de construction du premier parc éolien à Midelt

La société marocaine Nareva et l'opérateur mondial des énergies renouvelables Enel Green Power ont annoncé, lundi soir, le closing financier et le démarrage des travaux de construction, à Midelt, du premier parc éolien du Projet éolien intégré 850 MW.

La construction de ce nouveau parc, dont la capacité est de 180 MW, s’étalera sur 24 mois, a indiqué le consortium Nareva - Enel Green Power (EGP), qui détient conjointement, avec l'Office national de l'électricité et de l'eau potable (ONEE), la société Midelt Wind Farm SA et qui a été déclaré adjudicataire du Projet à l'issue d’un processus d’appel d’offres international lancé par l'Office. Une partie substantielle des composantes principales du projet, dont notamment les pales et les tours, sera fabriquée au Maroc avec le concours de l’équipementier Siemens Gamesa, turbinier exclusif du consortium, a précisé le consortium dans un communiqué.

Dès sa mise en service, l’électricité générée par la ferme éolienne de Midelt sera vendue à l'ONEE dans le cadre d’un contrat d’achat et de fourniture d’électricité, sur une durée de 20 ans, relève le communiqué, ajoutant que la production électrique prévisionnelle de ce projet serait équivalente, à terme, à la consommation d’une ville de 500.000 habitants (équivalent d’une ville comme Agadir). L'émission d’environ 400.000 tonnes de CO2 par an pourrait également être évitée grâce à ce projet, a noté la même source, faisant savoir que le montant global de l'investissement du parc éolien de Midelt s’élève à 2,5 milliards de dirhams et que son financement est assuré par les apports en capitaux propres des actionnaires et par un financement par emprunt apporté par l'ONEE.

Le projet recourt à une structure de financement en partenariat public-privé innovante, d'après le Consortium qui a expliqué qu'en vue de couvrir les besoins de financement en dette du projet et d'optimiser le coût du kilowattheure associé, l'ONEE mobilise des financements concessionnels auprès de la Banque allemande de développement (KfW), de la Banque Européenne d'Investissement (BEI) et de la Commission européenne avant de les rétrocéder à la société de projet Midelt Wind Farm.

Dès le début de sa construction et tout au long de la période de son exploitation, le parc éolien de Midelt contribuera à la dynamique de développement économique et social du Royaume et particulièrement celle de la région de Midelt et ce, notamment en termes de création d’emplois et de recours aux prestations locales.

→ Lire aussi : Le parc éolien Khalladi obtient la certification en énergie renouvelable (I-REC) par « Dubaï Carbon »

Le groupement mené par Nareva, qui avait présenté l’offre la plus compétitive combinant à la fois le tarif le plus bas et le taux d’intégration industrielle le plus élevé, a indiqué que le développement des quatre autres sites du projet éolien intégré, en l’occurrence Tiskrad, Tanger, Jbel Lahdid et Boujdour, "se poursuivra selon le calendrier de développement convenu entre les partenaires". Le projet éolien intégré, dont l’investissement s’élève à près de 12 milliards de dirhams, marque un tournant décisif dans la mise en œuvre de la stratégie énergétique nationale visant la satisfaction de la demande croissante d’électricité, à des prix compétitifs et dans le respect des objectifs du développement durable du Royaume, conclut Nareva - EGP.

Cité dans le communiqué, le PDG de Nareva, Saïd El Hadi, a affirmé qu'"il s'agit d'un projet structurant qui permettra au Maroc de réaliser une belle avancée dans la mise en œuvre de sa stratégie énergétique nationale".

Il s'est dit "fier d'accompagner les autorités publiques dans leur volonté d'accroître la part des énergies renouvelables à 52% des capacités électriques installées à l'horizon 2030."

Pour sa part, le CEO d’Enel Green Power, Antonio Cammisecra, a souligné qu'"avec cette première étape importante que nous franchissons aujourd'hui, Enel Green Power soutiendra la demande croissante en énergie électrique du Maroc et contribuera ainsi dans l’atteinte d’objectif marocain de rehausser la part de la production d’électricité à partir d'énergies renouvelables, comme annoncé dans la stratégie énergétique nationale du Royaume".

"Nous apportons notre expertise et nos compétences de pointe et nous nous attendons à consolider notre présence dans le Royaume grâce à la construction et à la mise en œuvre de ce projet", a-t-il ajouté.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

top
%d blogueurs aiment cette page :