ban600

Protocole de coopération entre l’Andalousie et Chefchaouen pour la promotion de la diète méditerranéenne

Protocole de coopération entre l’Andalousie et Chefchaouen pour la promotion de la diète méditerranéenne

 Un protocole de coopération visant la promotion des valeurs culturelles de la diète méditerranéenne a été signé mardi à Séville entre la région autonome de l’Andalousie (Sud de l’Espagne) et la ville de Chefchaouen.

Signé par le président de la commune urbaine de Chefchaouen, Mohamed Sefiani, et le conseiller (ministre) de l’agriculture, la pêche et le développement durable de l’Andalousie, Rodrigo Sánchez Haro, cet accord vise aussi à créer des synergies entre les deux parties en vue de renforcer l’offre agroalimentaire de la ville marocaine et la région andalouse.

Selon un communiqué publié mercredi par le département andalou de l’agriculture, la pêche et le développement durable, ce protocole ambitionne de "promouvoir, consolider et développer", à travers des actions conjointes, la diète méditerranéenne, déclarée en 2010 comme patrimoine culturel immatériel de l'humanité par l'UNESCO.

M. Haro a souligné, à cette occasion, que ce protocole scelle "une véritable alliance géostratégique en faveur de la diète méditerranéenne" qui sera traduite par le lancement d’actions de coopération axées notamment sur la formation, l’échange, la promotion, la recherche, l’éducation et le développement économique.

Ces actions, a-t-il ajouté, porteront sur l’organisation d’ateliers et de journées de formation, de conférences et d’expositions, ainsi que sur l’édition d'ouvrages sur les bienfaits, savoir-faire, connaissances, rituels, symbolique et traditions liés à la diète méditerranéenne.

Le communiqué relève, dans le même sens, que la ville de Chefchaouen a mis en œuvre plusieurs actions visant la mise en valeur de la diète méditerranéenne en tant que vecteur de développement socioéconomique et culturel.

La même source rappelle que Chefchaouen a été reconnue comme Communauté emblématique de la diète méditerranéenne, patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO, avec les villes de Soria (Espagne), Cilento (Italie), Coron (Grèce), Tavira (Portugal), Agros (Chypre) et Brac et Hvar (Croatie).

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :