ban600

Province de Boujdour: Amara visite le chantier de réalisation d’un tronçon de la route Laâyoune-Dakhla

Province de Boujdour: Amara visite le chantier de réalisation d’un tronçon de la route Laâyoune-Dakhla

Le ministre de l'Equipement, du transport, de la logistique et de l’eau, Abdelkader Amara, a effectué, mardi, une visite technique au chantier de réalisation du tronçon reliant les points kilométriques 1800 à 1878 (au niveau de la province de Boujdour) de la route Laâyoune-Dakhla.

La réalisation de ce chantier fait partie d’un projet global d’aménagement de la Route Nationale N°1 entre Tiznit et Dakhla, qui s’inscrit dans le cadre des programmes intégrés de développement des provinces du Sud, lancés par SM le Roi Mohammed VI, à l’occasion de la commémoration du 40ème anniversaire de la Marche verte.

Ce projet concerne le dédoublement de la Route Nationale N°1 entre Tiznit et Laâyoune sur une longueur de 555 km, ainsi que le renforcement et l’élargissement de la route, jusqu’à 9 mètres, entre Laâyoune et Dakhla sur une longueur de 500 km pour un coût global de 8.5 milliards de dirhams.

En outre, Amara a procédé, en présence notamment du gouverneur de la province de Boujdour, Brahim Benbrahim, et de nombre d’élus, à l’inauguration du nouveau siège de la Direction provinciale de l’Equipement, du transport, de la logistique et de l’eau de Boujdour.

→ Lire aussi : Amara s’informe de l’état d’avancement de plusieurs projets d’infrastructures dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra

Réalisé pour un coût de plus de 10 millions de dirhams, ce projet vise à renforcer les structures administratives de la province, de fournir des services de qualité au profit de la population locale et d’améliorer les conditions de travail des fonctionnaires.

Le ministre a également visité le port de pêche de Boujdour, mis en service en mars 2012 et qui a mobilisé une enveloppe d’environ 379 MDH. En 2017, la quantité de poissons débarquée dans ce port a été de l’ordre de 52.738 tonnes d’une valeur d’environ 354 MDH.

Il est doté d’infrastructures et de superstructures modernes, à savoir 984 ml de digues de protection, 310 ml de quais, 180 ml de quais flottants pour les barques de pêche artisanale, un plan incliné de réparation des petits bateaux de pêche, 8 ha de terre pleine et les dispositifs nécessaire de signalisation maritime.

Lundi, Amara s’est informé de l’état d’avancement des travaux de plusieurs projets d’infrastructures dans les provinces de Laâyoune et de Tarfaya, dont le chantier de réalisation du tronçon reliant les points kilométriques 1416 à 1473 (entre la commune de Daoura et Tarfaya) de la voie express Tiznit-Laâyoune, la reconstruction du barrage Sakia El Hamra, la première phase du projet de protection contre l’érosion du littoral Sud de Foum El Oued, ainsi que la centrale de dessalement de l’eau de mer.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :