Les provocations du polisario dans la zone tampon du Sahara marocain, une tentative “d’envenimer” et de “perturber” la région (Omar Dahbi)

Les provocations du polisario dans la zone tampon du Sahara marocain, une tentative

Les provocations du polisario dans la zone tampon du Sahara marocain représentent une tentative des ennemis de l’intégrité territoriale du Royaume d’envenimer le climat et de créer des perturbations dans la région, a souligné le directeur central des rédactions et des contenus de Medi1 TV, Omar Dahbi.

M. Dahbi, qui s’exprimait lors de l’émission “Matinales Infos”, diffusée lundi sur l’antenne de Medi1 TV, a attribué la multiplication des manœuvres provocatrices du mouvement séparatiste aux difficultés auxquelles est confronté le régime algérien pour asseoir sa légitimité. “Nous avons un voisin de l’Est qui se trouve aujourd’hui dans une situation très délicate”, a-t-il fait observer, notant qu’une “déstabilisation de la région pourrait servir les intérêts de ce voisin”. 

“En perte de vitesse, le polisario n’arrive plus à tenir face aux principes qui gèrent la politique étrangère marocaine, à savoir le respect de la légalité internationale, le respect des engagements du Maroc sur le plan international, et les percées diplomatiques” du Royaume, notamment depuis son retour au sein de l’UA, a fait savoir M. Dahbi. Tout en qualifiant de “très graves” les violations commises par les milices du polisario, M. Dahbi a mis l’accent sur la nécessité pour le Conseil de sécurité d’assumer ses responsabilités dans cette question.

“Face à ces provocations, il est temps de redire encore une fois à la communauté internationale que le Maroc s’attache à cette question avec toutes ses composantes: gouvernement, partis politiques, société civile et médias”, a-t-il insisté, soulignant que “tout le monde est unanime sur cette question et que jamais personne ne tolérera n’importe quelle concession”.


Dimanche, une réunion conjointe a été tenue par la Commission des affaires étrangères, de la défense nationale, des affaires islamiques et des Marocaines résidant à l’étranger à la Chambre des représentants et la Commission des affaires étrangères, des frontières, de la défense nationale et des zones marocaines occupées à la Chambre des conseillers, en présence des ministres de l’Intérieur, des Affaires étrangères et de la Coopération internationale et du ministre chargé des relations avec le Parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement, pour examiner les derniers développements de la question de l’intégrité territoriale du Royaume.  Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, a qualifié dimanche de “développements gravissimes” les multiples provocations des éléments du polisario à l’est du dispositif de défense du Sahara marocain.