Pyongyang accuse Washington d’interférer dans les affaires inter-coréennes

affaires

La Corée du Nord a accusé, jeudi, les États-Unis d’interférer dans les affaires inter-coréennes, après que Washington ait manifesté sa déception de la décision de Pyongyang de couper toutes les lignes de communication avec la Corée du Sud en protestation contre l’envoi des tracts anti-Pyongyang.

“Les relations Nord-Sud ne concernent absolument que notre peuple et personne n’a le droit d’intervenir”, a assuré le directeur général du département des affaires américaines du ministère nord-coréen des Affaires étrangères, Kwon Jong-gun, dans une interview accordée à l’Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA) et relayée par son homologue du Sud “Yonhap”.

Selon Kwon, les États-Unis montrent une attitude hypocrite en exprimant un mécontentement sur les derniers développements entre les deux Corées étant donné que USA sont déterminés à entraver les progrès.

Il faisait notamment allusion à la position de Washington en faveur du maintien des sanctions mondiales contre la Corée du Nord jusqu’à sa dénucléarisation complète.

La Corée du Nord a menacé de couper ses canaux de communication, notamment militaires, avec l”ennemi” sud-coréen, en réaction à l’envoi sur son territoire de tracts critiquant Pyongyang par des transfuges nord-coréens établis en Corée du Sud.