A LA UNEEconomie

Qualité des peintures au Maroc : Producteurs et consommateurs se mêlent les pinceaux

Les effets négatifs du plomb utilisé par certaines sociétés de production de peintures inquiètent sérieusement les consommateurs. Ceci a amené la Fédération marocaine des droits du consommateur a condamné fermement, cet acte considérablement nuisible à la santé des citoyens.

Il a ainsi été constaté que certaines sociétés de peinture au Maroc, utilisent un taux de plomb trop élevé et qui dépasse parfois les normes internationales. En effet, d’après une étude réalisée par la Société marocaine de toxicologie clinique et analytique (SMTCA), 40% des peintures à base de solvant utilisées au Maroc contenaient un taux de plomb supérieur au seuil toléré à l’international.

Selon cette étude, les enfants sont les plus vulnérables aux effets toxiques du plomb, qui peuvent avoir des répercussions négatives sur leur santé, allant parfois jusqu’à causer un retard mental.

A cet effet, la Fédération marocaine des droits du consommateur a suivi de près la situation du marché de la peinture au Maroc et a dénoncé l’absence de l’intervention des autorités compétentes pour protéger le consommateur des dommages résultant de l’utilisation du plomb dans certains types de peinture. Elle a également condamné « l’utilisation du jeton comme moyen de vente, qui est interdit étant donné que le consommateur ne bénéficie pas de la concurrence ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page