A LA UNE

Quand Hafsa Boutahar réplique à Aboubakr Jamaï

Sur son profil Facebook, Hafsa Boutahar, répond ici à Aboubakr Jamai qui soutient Omar Radi:

« La déclaration de solidarité du journaliste Aboubakr Jamai avec un accusé de viol, est le comble du vandalisme et de la violation de la dignité de la victime en tant qu’être humain », écrit-elle . « C’est une tentative de tromper l’opinion publique pour sympathiser avec l’auteur de crimes sexuels ».

« Monsieur, mon collègue … Je peux comprendre votre solidarité mais je vous rappelle que je suis une femme libre et que je ne suis pas un moyen dans entre vos mains ou la main de quiconque pour régler les comptes entre vos parties ».

« Monsieur … on ne va pas se taire après de telles déclarations, ni moi ni les autres victimes de l’exploitation sexuelle, ce qui dans votre « charia » est devenu non seulement autorisé… mais plutôt normal comme si nous étions des poupées créées pour satisfaire vos caprices. »

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page