Quatre projets innovants primés au concours du Hackathon “Smart Campus” Madinat Al Irfane

Hackathon

Quatre projets innovants pour la transformation de Madinat Al Irfane en un campus universitaire intelligent ont été primés, samedi soir à Rabat, dans le cadre du concours interdisciplinaire Hackathon “Smart Campus” Madinat Al Irfane.

La remise de ces prix s’est déroulée lors d’une cérémonie présidée par le secrétaire d’Etat chargé de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Khalid Samadi, et la secrétaire d’État chargée de l’Habitat, Fatna El Khiyel, en présence notamment du Maire de Rabat, Mohamed Sadiki, des doyens et directeurs d’établissements d’enseignement supérieur et de recherche scientifique, des membres des conseils territoriaux et des représentants du projet.

Elle a eu lieu en marge de la 13ème édition du festival du Printemps Agdal-Riyad, tenue sous le thème “l’éducation et la formation: piliers du développement territorial durable“, et qui coïncide avec la célébration de l’anniversaire de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan.

Organisé par le Conseil de l’arrondissement Agdal-Ryad et le Conseil communal de Rabat, en partenariat avec l’Université Mohammed V et un consortium d’établissements d’enseignement supérieur et de recherche, sous le thème “l’étudiant au centre du campus de demain“, ce premier Hackathon vise à offrir la possibilité aux étudiants des établissements partenaires de présenter des projets novateurs pour la transformation de Madinat Al Irfane en un campus universitaire intelligent en pleine harmonie avec son territoire et intégrant les dimensions humaine, environnementale et technologique.

Le concours du Hackathon “Smart Campus” Madinat Al Irfane a été marqué par la participation de 40 projets représentant les différents instituts et écoles d’ingénieurs de Rabat, dont 16 équipes ont été sélectionnées.


Ainsi le premier prix a été décerné à l’équipe “Ecole.connect/Irfane Smart City” pour leur projet portant sur une plateforme intelligente susceptible de rendre la vie sur le campus intelligente, simple et agréable et axée sur la communication, le transport, l’énergie et l’environnement.

Le deuxième prix a été remporté par l’équipe “5 étoiles“, pour leur projet destiné à créer une complémentarité entre les différents établissements, de transformer le campus en un territoire intelligent, intégré et connecté, à doter le campus d’équipements de loisir, sportifs, de proximité et d’espaces de rencontre et à intégrer des projets inclusifs ayant des impacts socio-économiques sur les étudiants et riverains du campus.

La troisième place est revenue exæquo aux équipes “Connecting Al Irfane” et “Al Irfane.co”, dont les projets ont pour objectif de garantir une vision territoriale d’un campus universitaire connecté visant à améliorer la qualité de vie et d’optimiser l’utilisation des ressources en mettant la technologie au profit de l’étudiant en particulier, et du citoyen en général.

Dans une déclaration à la MAP, M. Samadi a souligné que cette initiative est très importante dans la relation de l’Université avec son environnement économique, social et culturel, ainsi que pour son ouverture sur son environnement territorial.


Dans ce sillage, il a mis l’accent sur le rôle majeur du partenariat entre les établissements universitaires et les collectivités territoriales au niveau national, en vue de mettre la recherche scientifique au service du développement local, provincial et national.

Pour sa part, la présidente du Conseil d’arrondissement Agdal-Ryad, Badia Bennani, s’est félicitée de la qualité des projets interdisciplinaires et des idées créatives des étudiants, tout en exprimant le souhait d’encourager et d’accompagner la mise en œuvre de certains projets, avec l’appui des partenaires, des conseils territoriaux et des départements gouvernementaux concernés.

Par ailleurs, elle a appelé les citoyens à faire preuve de sens de responsabilisé et à adhérer pleinement à la dynamique que connait l’arrondissement, dans l’optique de réaliser un saut qualitatif au niveau du développement local et durable.

La 13ème édition du festival du Printemps Agdal-Riyad est une manifestation culturelle, artistique, environnementale et sportive visant à développer une prise de conscience de l’intérêt des villes intelligentes, à associer la population plus efficacement aux projets de développement local, à accompagner les jeunes dans l’élaboration de projets de développement durable et à s’impliquer, en tant que collectivité territoriale, dans l’élaboration de solutions aux problèmes de mobilité, d’urbanisme, de protection de l’environnement et d’efficacité énergétique.


La commune de Rabat a signé février dernier deux conventions de partenariat, l’une avec l’université Mohammed V et un ensemble d’établissements d’enseignement supérieur et de recherche scientifique, et l’autre avec le Centre national pour la recherche scientifique et technique (CNRST), dans l’objectif de proposer des solutions innovantes pour réhabiliter le territoire urbain de l’arrondissement Agdal-Riyad et le transformer en une ville intelligente et durable basée sur l’utilisation des technologies de l’information et de la communication.