Quatre sites français vont produire des vaccins anti-Covid dès fin février-début mars

vaccins

Quatre sites pharmaceutiques en France vont commencer à produire des vaccins anti-Covid dès fin février-début mars, a annoncé, mardi, le Président Emmanuel Macron.

Le Chef de l’Etat français a tenu, le même jour, une réunion à l’Elysée, avec les grands acteurs pharmaceutiques français et européens, en vue de les encourager à accroître et accélérer la production de vaccins contre le Covid-19 en France et en Europe.

“Dès fin février-début mars, quatre sites pharmaceutiques en France vont commencer à produire des vaccins anti-Covid”, a assuré Emmanuel Macron dans un entretien réalisé à l’Élysée et diffusé sur TF1.

L’Europe a déjà “sécurisé” la fourniture d’un total de “2,3 milliards” de doses, “et nous espérons faire encore plus si on arrive à accélérer et homologuer de nouveaux vaccins”, a ajouté le Président français.

Selon M. Macron, “ce qu’il faut réussir à mobiliser, ce sont tous les laboratoires qui permettent de produire les vaccins pour le plus vite possible acquérir le maximum de doses”.


“Il faut organiser plus vite, plus fort la production de ces nouveaux vaccins et permettre une production mondiale, pour fournir les citoyens des pays les plus pauvres”, a-t-il encore dit.

Au sujet de la campagne de vaccination, que d’aucuns critiquent pour sa lenteur, le Président français a assuré que « notre campagne de vaccination se déroule au rythme qui était prévu ». “La campagne de vaccination qui est lancée est une campagne européenne et nous avons besoin de le faire en européen”, a-t-il encore dit.

M. Macron a également fait part de sa confiance que d’« ici à la fin de l’été, nous pourrons proposer en France, à tous les Français adultes qui le souhaitent, un vaccin”. C’est « exactement le même rythme, la même solution, que nos voisins allemands et que nos autres voisins européens », a-t-il ajouté.

Le chef de l’Etat français a par ailleurs estimé que, “début mars”, auront été vaccinés 80% des pensionnaires des Ehpad qui le souhaitent, soit 500.000 personnes. “Chaque jour, nous vérifions les chiffres. Mais j’ai confiance dans notre capacité à nous mobiliser”, a-t-il souligné.


La France a enregistré, ces vingt-quatre dernières heures, 404 morts supplémentaires dues au Covid-19 dans ses hôpitaux, selon les données publiées mardi par Santé publique France. Le pays compte, désormais, 76.916 décès depuis le début de l’épidémie.

Au total, 1.541.079 personnes ont reçu au moins une dose d’un vaccin contre le Covid-19, et 67.993 personnes ont reçu une seconde dose en France depuis le début de la campagne de vaccination, le 27 décembre dernier.

( Avec MAP )