QUE VEUT LE PJD ?

Par Gabriel Banon

Le site d’information 360 vient de relever un dérapage du site officiel du PJD, le parti du Chef du gouvernement marocain. Ce site, titre l’information du drame survenu à Tel-Aviv hier : « Des fédaïmes tirent sur des sionistes à Tel-Aviv » C’est un certificat d’autosatisfaction que se délivre le PJD à bon compte. Il dénote une absence de réflexions, et pour un parti de gouvernement, un manque de recul et d’analyse qu’aveugle certainement une malhonnêteté intellectuelle immonde. D’abord, comme le souligne le site 360, tous les juifs ne sont pas sionistes, et ce n’est pas en occultant les déclarations des autres israéliens, particulièrement du maire de Tel-Aviv, qu’on fera avancer la paix et la compréhension entre les deux peuples. Que dit le maire de Tel-Aviv ? « Les véritables coupables de l’attentat terroriste qui a frappé Tel-Aviv la veille, et qui a coûté la vie à quatre personnes, n’étaient pas juste les terroristes, mais l’occupation et le gouvernement israélien. » et d’ajouter : « Nous sommes sans doute le seul pays, où une autre nation est sous occupation sans aucun droit civique. »

Lorsque l’on veut vraiment faire avancer la cause palestinienne, on devrait plutôt, relever ce qui peut rapprocher et faire espérer une paix, un jour. Ce n’est pas en applaudissant la mort de civils innocents que l’on fait œuvre de paix.

Ancien conseiller du président palestinien, Yasser Arafat, durant dix ans, je me révolte chaque fois que des soutiens de salons, viennent compliquer la tâche de ceux, et ils sont plusieurs, qui oeuvrent sans relâche pour extirper la haine et préparer le terrain pour une véritable paix, la paix des cœurs.


Les informations biaisées ne servent qu’à créer l’inquiétude chez les juifs qui ont choisi de rester dans leur pays, le Maroc.

On se plaint d’amalgame en France et ailleurs, commençons par balayer devant notre porte.