ban600

Quelque 2500 délégués au 13e congrès du Mouvement populaire

Quelque 2500 délégués au 13e congrès du Mouvement populaire

Quelque 2.500 délégués représentant les différentes régions prendront part du 28 au 30 septembre aux travaux du 13ème congrès national du Mouvement Populaire (MP), a annoncé le Comité préparatoire mardi à Rabat.

Au cours d'un point de presse , le président du Comité préparatoire du congrès, Saïd Ameskane, a indiqué que le congrès sera marqué par un vote sur le nouveau statut du parti dont les dispositions devraient être observées lors de ses réunions. La commission a œuvré de concert avec ses cinq sous-comités en charge des statuts et règlements, des accréditations, des programmes et de la plateforme politique, de la presse et de la communication, et de la logistique.

Le coordinateur du sous-comité des statuts et des règlements, Addi Sbaï, a de son côté mis l'accent sur le travail intensif fourni pendant quatre mois pour élaborer un projet de statut après l'introduction d'une série d'amendements, notamment une préambule fixant le référentiel et l'identité politique du MP et ses orientations pour la période à venir ainsi que les critères d'adhésion au parti, les droits et les obligations des membres.

→ Lire aussi : Ouverture des candidatures pour le poste de Secrétaire général du MP

Le sous-comité a adopté une nouvelle structure organisationnelle flexible au niveau tant local que régional et central, fondée sur la consolidation de la dimension liée au choix stratégique de la régionalisation, a précisé Sbaï, notant que le projet est porteur d'une vision articulée autour du renforcement des attributions des conseils régionaux et de la création de secrétariats régionaux pour gérer les questions locales du parti.

Il a en outre évoqué les propositions concernant notamment la création d'une commission des affaires juridiques chargée d'accompagner l’action juridique du parti et la performance législative des deux groupes parlementaires, d'une commission de communication ayant pour mission d'élaborer une nouvelle stratégie médiatique et de l'observatoire du MP dont la mission sera axée sur l'analyse des indicateurs des politiques publiques.

Le coordinateur du sous-comité des accréditations, Lahcen Sekkouri, a pour sa part annoncé la mise en place de critères bien définis pour accréditer les congressistes au niveau des provinces, inspirés de la Constitution de 2011, de la loi organique sur les Partis politiques, du statut et du règlement du Parti. Il a affirmé à cet égard que les jeunes, les femmes et les Marocains du monde seront présents en force au prochain congrès.

Le Mouvement populaire a l'ambition d'encadrer et de mobiliser les citoyens dans l'optique de lutter contre la désaffection électorale, avec un accent particulier sur les jeunes considérés comme un véritable capital pour l'avenir, a-t-il fait observer, expliquant que leur implication dans la gestion de la vie publique requiert une mobilisation collective, en particulier de la part des formations politiques.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :