Quotas de migrants : La Pologne, la Hongrie et la République tchèque risquent de perdre 12 milliards d’euros de fonds européens

Quotas de migrants : La Pologne, la Hongrie et la République tchèque risquent de perdre 12 milliards d’euros de fonds européens

La Pologne, la Hongrie et la République tchèque pourraient perdre environ 12 milliards d'euros de fonds européens, pour ne pas avoir rempli leurs obligations en matière d'accueil de réfugiés, indique dimanche le journal polonais « Gazeta Prawna».

"Les trois pays pourraient ne pas recevoir environ 12 milliards d'euros prévus par le prochain budget de l'Union européenne, des fonds qui seront transférés au profit de pays ayant fait part de leur disposition à accueillir des réfugiés si cela s'avère nécessaire", ajoute le journal qui cite une source européenne. La Commission européenne a décidé récemment de renvoyer devant la Cour de justice de l'UE la Pologne, la République tchèque et la Hongrie pour ne pas avoir rempli leurs obligations en matière d'accueil de réfugiés.

Au plus fort de la crise des migrants, l'UE s'est dotée d'un programme temporaire de relocalisation d'urgence avec des quotas d'accueil par Etat membre.  Le plan porte sur la répartition en deux ans de 160.000 demandeurs d’asile depuis l’Italie et la Grèce, dont 120.000 selon des quotas obligatoires. Mais seulement 32.000 ont été effectivement «relocalisés», en partie en raison du refus catégorique de plusieurs pays de l’Est de l’appliquer.

Jeudi dernier, les pays du groupe de Visegrad (Hongrie, Slovaquie, Pologne et République tchèque) ont annoncé lors d’une réunion en marge du Sommet européen à Bruxelles, une aide de 35 millions d'euros en soutien des actions de l'Italie pour gérer les migrations en Libye, mais excluent d’accueillir des demandeurs d’asile entrés dans l’UE par la Méditerranée. Toutefois, d'autres pays européens acceptent que la solidarité puisse s’exprimer de différentes manières, mais insistent pour qu’aucun pays ne puisse s’exonérer d’un partage de l’accueil.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :