A LA UNESantéSociété

Rabat: Lancement des Premiers Ateliers sur l’élaboration de la politique pharmaceutique nationale 2021-2025

Le coup d’envoi des Premiers Ateliers sur l’élaboration de la Politique Pharmaceutique Nationale (PPN) 2021-2025, dans l’optique de la mise en œuvre du projet relatif à la généralisation de la couverture sociale et l’accélération de l’activation de l’assurance maladie obligatoire, a été donné vendredi à Rabat.

Cet événement s’inscrit dans le cadre du partenariat entre le ministère de la Santé et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), suite à l’annonce du lancement officiel du plan de travail de renouvellement de la Politique Pharmaceutique Nationale pour la période 2021-2025 et ce, en application des Hautes Instructions Royales.

Lors de la séance d’ouverture de cette rencontre, l’accent a été mis sur l’importance du médicament en tant que produit stratégique en matière de santé publique et du rôle qui incombe aux autorités sanitaires qui doivent garantir en permanence son efficacité, sa qualité et sa sécurité d’emploi.

Il a été également souligné qu’il ne peut y avoir de système de santé sans un accès équitable aussi bien aux médicaments génériques qu’aux médicaments innovants, sachant que la disponibilité, la qualité, l’accessibilité et l’usage rationnel des médicaments constituent une priorité pour les gouvernements qui accordent une priorité à la santé.

Dans ce sens, la représentante de l’OMS au Maroc, Mme Maryam Bigdeli, a souligné que la santé est un droit humain fondamental, ajoutant que l’accès aux soins de santé, qui comprend l’accès aux médicaments essentiels, est une condition préalable à la réalisation de ce droit.

“Les médicaments essentiels jouent un rôle crucial dans de nombreux aspects des soins de santé. S’ils sont disponibles, abordables, de bonne qualité et correctement utilisés, les médicaments peuvent offrir une réponse simple et rentable à de nombreux problèmes de santé”, a-t-elle poursuivi dans une allocution à cette occasion.

→ Lire aussi : Le ministère de la Santé aspire à une gestion optimale des RH

Pour la responsable de l’OMS, la tenue de cet atelier de travail constitue une étape importante pour engager un large débat national avec l’ensemble des parties prenantes du secteur pharmaceutique sur l’amélioration de l’accès à des produits médicaux de qualité, sûrs, efficaces et abordables financièrement afin d’accompagner le cheminement du Maroc vers la couverture sanitaire universelle.

L’OMS félicite le Maroc à propos des décisions courageuses prises par le ministère de la Santé pour améliorer l’accès des citoyens marocains à des produits médicaux essentiels de grande qualité, efficaces et abordables financièrement”, a dit Mme Bigdeli, citant la baisse des prix de plus de 3.000 médicaments et l’augmentation du budget consacré à l’achat des médicaments et des produits médicaux.

De son côté, M. Omar Toumi, expert à l’OMS, a rappelé que les préparatifs de cette rencontre ont été entamés, de manière virtuelle, depuis plusieurs mois, à travers l’élaboration d’une méthodologie de travail présentée et adoptée par le ministère de la santé.

Dans ce sens, il a été procédé à la réalisation d’une enquête pour l’évaluation de la PPN 2015-2020 et sa soumission à 98 partenaires du ministère de la santé, a-t-il dit, faisant savoir que ses résultats seront présentés lors de ces ateliers.

Et M. Toumi de relever que la nouvelle PPN permettra d’identifier des objectifs clairs en matière de gouvernance, de disponibilité, d’accessibilité et d’usage rationnel de médicaments.

Figure au menu de cette rencontre, la présentation des résultats de l’enquête nationale menée auprès de tous les acteurs du secteur pharmaceutique, afin d’évaluer la précédente politique pharmaceutique nationale 2015-2020 et d’étudier collégialement toutes les propositions, en plus d’exposer les axes stratégiques qui seront les piliers de la nouvelle PPN 2021-2025.

Participent à ces Ateliers, les professionnels, les secteurs ministériels, les organismes publics concernés, les organisations internationales, les partenaires socio-économiques, les experts et chercheurs nationaux et internationaux.

Selon les organisateurs, une série d’ateliers sur les divers aspects de la Politique pharmaceutique nationale sera organisée prochainement, dans le but d’englober tous les aspects possibles à la réussite de ce projet national afin de répondre aux aspirations et défis actuels et futurs.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page