Rabat : un policier contraint d’utiliser son arme pour interpeller un multirécidiviste (DGSN)

DGSN

Un fonctionnaire de police exerçant à l’unité mobile de secours relevant de la préfecture de police de Rabat a été contraint, samedi matin, d’utiliser son arme de service pour interpeller un multirécidiviste ayant exposé les citoyens et les policiers à une agression sérieuse et dangereuse à l’aide d’une arme blanche.

Dans un communiqué, la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) indique que la salle de commandement et de coordination de Rabat a reçu un avis selon lequel le suspect était en train de semer le chaos sur la voie publique après être entré en dispute avec un autre individu aux antécédents judiciaires.

Cette situation a nécessité l’intervention d’une patrouille de police de secours face à laquelle le concerné a opposé une résistance violente au moyen d’une arme blanche, ajoute le communiqué, notant qu’un brigadier de police a été contraint de tirer trois balles, dont deux de sommation, ce qui a permis de repousser le danger émanant de cette agression avant que le suspect ne prenne la fuite.

Cette intervention sécuritaire s’est soldée par l’interpellation d’une dame, âgée de 26 ans, sous une forte emprise de la drogue, et qui était en compagnie du mis en cause principal lors de la commission de ces actes criminels, poursuit la DGSN, soulignant que celle-ci a été placée en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, tandis que les recherches et investigations se poursuivent afin d’interpeller les deux autres suspects, dont les identités ont été déterminées.

Avec MAP