ban600

La Rabita Mohammédia des Oulémas confie à Farida Zomrod la gestion du Centre d’études et de recherche féminine en Islam

La Rabita Mohammédia des Oulémas confie à Farida Zomrod la gestion du Centre d’études et de recherche féminine en Islam

 La Rabita Mohammédia des Oulémas a confié à Mme Farida Zomrod, membre du Bureau exécutif de la Rabita, la gestion du Centre d'études et de recherche féminine en Islam.

La désignation de Mme Zomrod à cette mission s'inscrit dans la droite ligne des idéaux prônés par Amir Al-Mouminine, SM le Roi Mohammed VI, en matière de préservation des constantes religieuses et l'accomplissement des devoirs de la recherche scientifique fondée sur les enseignements des textes religieux, et compte tenu du contexte actuel visant à englober toutes les questions relatives aux femmes dans l'Islam, indique un communiqué de la Rabita parvenu lundi à la MAP.

Mme Zomrod sera également en charge de la publication de la version papier de la revue "Arroeya" , spécialisée dans les études féminines, après avoir été publiée uniquement en version numérique, ainsi que du parachévement de plusieurs formations et recherches en cours de préparation par le centre, poursuit le communiqué.

Rédactrice en chef de la revue "Arroeya" et docteur en études islamiques dans l'interprétation et les sciences du Coran, Mme Zomrod est professeur d'enseignement supérieur à Dar El Hadith El Hassania, à Rabat.

Outre sa participation à de nombreux séminaires et rencontres, Mme Zomrod a mené une recherche scientifique intitulée "Inventaire des concepts de la renonciation à la violence contre les femmes dans le Saint Coran et la Sunna" et a publié un certain nombre d'ouvrages, notamment "le concept d'interprétation dans le Coran et le Hadith", en plus de plusieurs articles et recherches publiés dans nombre de revues scientifiques.

>>Lire aussi : Remise du Prix du Conseil supérieur des Oulémas des prêches du vendredi à 41 prédicateurs

L'idée de création du Centre d'études et de recherches sur les questions féminines en Islam intervient dans le cadre de la réhabilitation des concepts et termes clés dans le cadre de la vision coranique globale et de la révision de la culture et des perceptions des femmes, précise le communiqué, ajoutant qu'il s'agit aussi de mettre en œuvre le Dahir érigeant l'association de la Rabita des Oulémas du Maroc visant à renforcer la recherche sur les questions féminines en particulier.

De même, le centre ambitionne revisiter le patrimoine musulman concernant les questions relatives aux femmes, combler le vide scientifique et de recherche dans les documentations relatives à la femme en l'Islam, promouvoir le discours scientifique et mettre en exergue la diversité culturelle, historique et sociale des femmes musulmanes.

Le Centre, qui se charge de l'organisation des séminaires et conférences internationales et dirige de nombreuses recherches relatives aux questions féminines en Islam, en arabe et dans d'autres langues, s’est vu doté d’une bibliothèque spécialisée en la matière.

Outre les accords de partenariat conclus avec des universités et des centres de recherche internationaux, le Centre d'études et de recherche féminine en Islam compte à son actif une encyclopédie sur les femmes et l'islam.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :