AccueilA LA UNERacisme: le Hellas Vérone bannit le chef de ses Ultras pour ses propos sur Balotelli
Hellas Vérone

Racisme: le Hellas Vérone bannit le chef de ses Ultras pour ses propos sur Balotelli

Le club de football italien, Hellas Vérone, a annoncé mardi, sa décision de bannir jusqu’en 2030 le chef de ses ultras, Luca Castellini, qui avait déclaré lundi que Mario Balotelli n’était pas “totalement Italien”.

Dans un communiqué, le club évoque “des considérations et expressions gravement contraires à ce que prévoient les principes éthiques et les valeurs de notre club”.

Dimanche, Balotelli avait menacé de quitter le terrain en raison de cris racistes à son encontre lors de la rencontre entre l’Hellas et Brescia.

→ Lire aussi : Italie: La Ligue de football souhaite organiser des matches à l’…

Au lendemain de ce match, Castellini avait estimé que Balotelli était “Italien parce qu’il a la nationalité italienne”, mais qu’il ne pourrait “jamais être totalement Italien”, a-t-il déclaré sur une radio locale.

“Balotelli est un clown. Il a seulement entendu (ces cris) dans sa tête”, avait-il aussi estimé. Alors qu’une vidéo diffusée dimanche sur les réseaux sociaux permet d’entendre des cris de singes en provenance des tribunes, Luca Castellini a aussi assuré que “ces chants venaient de seulement quatre personnes, et ont été entendus uniquement par ceux qui ont visionné cette vidéo”.

Balotelli est né à Palerme, de parents ghanéens. Il a grandi près de Brescia, dans le nord de l’Italie, où il a été élevé par une famille italienne, les Balotelli. Il a obtenu la nationalité italienne à l’âge de 18 ans.

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire


%d blogueurs aiment cette page :