Rami Hamdallah exprime sa “reconnaissance” du rôle central du Maroc dans la défense de la cause palestinienne

Palestinian Prime Minister, Rami Hamdallah speaks during a press conference following the first cabinet meeting of the new Palestinian unity government in the West Bank city of Ramallah on June 3, 2014. Under terms of the agreement, Hamas and Fatah, which dominates the West Bank administration, worked together to formulate an interim government of independents which will prepare for elections within the next six months. AFP PHOTO/ ABBAS MOMANI

Le Premier ministre palestinien, Rami Hamdallah, a exprimé sa “reconnaissance” du rôle central du Maroc, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, dans la défense de la cause palestinienne. Dans une déclaration à la presse à l’issue de ses entretiens, lundi à Marrakech, avec le ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad, en marge de sa participation aux travaux de la COP22, M. Hamdallah a souligné que l’État de Palestine est “profondément reconnaissant” envers le rôle central du Maroc, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, à travers la présidence du Souverain du Comité Al-Qods et l’appui de ce Comité à la Palestine et à la ville-sainte d’Al-Qods, en particulier.

Dans ce sens, il a affirmé que “le Maroc était et demeurera toujours le grand soutien à la cause et au peuple palestiniens”. Le Premier ministre palestinien a, en outre, fait savoir que sa participation à la COP22 (Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques) sera une opportunité pour jeter la lumière sur l’impact de ces changements sur la Palestine, ainsi que les répercussions négatives que subit le domaine environnemental en Palestine à cause de l’occupation israélienne.

Lors de cette entrevue, les deux parties ont examiné les moyens de renforcer et promouvoir les relations de coopération entre le Maroc et la Palestine dans tous les domaines, notamment l’échange d’expertises et d’expériences relatives aux initiatives visant la lutte contre les changements climatiques et la protection de l’environnement.

Cet entretien s’est déroulé en présence du ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, Charki Draiss et de l’ambassadeur de l’État de Palestine au Maroc.