Ramtane Lamamra déclare que l’Algérie ne commettrait pas les erreurs de la Syrie et de la Libye

Ramtane Lamamra déclare que l’Algérie ne commettrait pas les erreurs de la Syrie et de la Libye

Par Saad Bouzrou

Lors de son passage, mercredi 13 mars 2019 à la « Radio Algérienne », le vice-Premier ministre et chef de la diplomatie algérienne, Ramtane Lamamra, a salué le caractère pacifique des manifestations qui ont eu lieu jusqu’à présent en Algérie contre la candidature de Bouteflika à un cinquième mandat. Il a également affirmé que les scénarios d’une guerre civile comme en Syrie et en Libye ne se produiraient jamais dans le pays.

Le vice-Premier ministre et chef de diplomatie algérienne, Ramtane Lamamra, a déclaré pendant son intervention sur les ondes de la « Radio Algérienne » que son pays ne commettra pas les erreurs qui ont conduit la Syrie et la Libye à une faillite politique et économique. « La Syrie et la Libye ont fait des erreurs que nous ne faisons pas et avec l’aide de Dieu, nous ne le ferons pas, et donc nous ne tomberons pas dans ce cycle infernal de violence et de contre-violence. Nous sommes tous patriotes et nous sommes tous réfractaires aux ingérences étrangères » a-t-il déclaré.

→Lire aussi : Algérie : les États-Unis appellent à des élections « libres et justes »

D’après lui, le peuple algérien ne tolérera jamais une ingérence étrangère dans ses affaires internes. « Nous refusons que notre conduite nous soit dictée par tel ou tel partenaire. Nous serons imperméables aux tentatives d’influence par quiconque, et quiconque c’est des intérêts étrangers de toutes sortes et les algériens savent être dignes du sacrifice de ceux qui ont permis à l’Algérie de devenir indépendante » a-t-il ajouté.

En réponse à une question d’une journaliste de la Radio, le responsable a en outre évoqué le caractère pacifique des manifestations qui, selon lui, est un symbole de progression de la société algérienne. « Je salue capacité extraordinaire d’organisation qui a fait jusqu’à présent, dieu merci, que ces manifestations soient tout à fait pacifiques. Nous ne pourrons qu’être admiratifs dans la mesure où dans le passé cela n’a pas pu être fait de cette manière. Donc, la société algérienne a bel et bien progressé » a-t-il martelé.

En même temps, Lamamra a affirmé que le courage de la jeunesse algérienne d’aujourd’hui n’est que le résultat des politiques initiées par le président Bouteflika. Il a alors déclaré que « la principale réalisation de l’ère Bouteflika, c’est peut-être cette jeunesse ambitieuse, courageuse, intelligente et entreprenante, davantage que les kilomètres d’autoroutes et les cheminées qui fument, etc. »

→Lire aussi : Contestation historique en Algérie Quelles perspectives ?

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :