Rapatriement des Marocains bloqués à l’étranger: l’opération se poursuit depuis la France

Rapatriement

L’opération de rapatriement des Marocains bloqués à l’étranger en raison de la pandémie du nouveau coronavirus s’est poursuivie, lundi depuis la France, avec trois vols de la compagnie Royal Air Maroc, deux à Paris et un autre à Lyon, avec à leur bord chacun 150 passagers, dont des enfants, des bébés et des personnes âgées bloqués dans l’Hexagone dans le contexte de l’état d’urgence décrété suite à la propagation du Covid-19.

A l’aéroport Charles de Gaulle à Paris, deux vols à destination d’Agadir ont été programmés pour rapatrier des nationaux bloqués, a-t-on constaté sur place. Un troisième vol est également programmé depuis Lyon et transporte lui aussi le même nombre de passagers, a-t-on appris de source aéroportuaire.

Au total, ce sont 450 personnes qui seront rapatriées aujourd’hui depuis la France à destination d’Agadir.

Cette opération a bénéficié en particulier aux personnes souffrant de problèmes de santé ou de maladies chroniques, ainsi qu’aux personnes âgées, les touristes en situation de précarité et les enfants mineurs. Elle s’est déroulée dans le respect total des mesures de précaution et du protocole sanitaire en vigueur.

Il s’agit des premiers vols de rapatriement depuis la France. D’autres ont déjà eu lieu depuis l’Algérie, la Turquie, l’Espagne et la Mauritanie.


Le gouvernement marocain, conformément aux Hautes orientations de SM le Roi Mohammed VI, a pris en charge toutes les charges liées à la mise en œuvre du programme de rapatriement des Marocains bloqués à l’étranger, rappelle-t-on.