Rapport national 2017 : Nécessité de renforcer les plages en infrastructures d’hygiènes

Le Secrétariat d’Etat chargé du Développement Durable recommande de renforcer les plages en infrastructures d’hygiènes et de procéder au nettoyage du sable même en dehors de la période estivale, dans son rapport national de surveillance de la qualité des eaux de baignade au titre de 2017.

Sur les 431 stations de prélèvements, qui ont fait l’objet d’un nombre suffisant de prélèvements pour le classement, 421 stations (soit 97,90%) ont été déclarées de qualité microbiologique conforme aux exigences réglementaires pour la baignade selon la norme relative à la qualité des eaux de baignade NM 03.7.200, relève le rapport présenté mercredi à Rabat.

Le taux de conformité des eaux de baignade continue son amélioration d’année en année, constate le rapport national 2017, notant la tendance haussière de la classe B (eau de qualité moyenne) au dépend de la classe A (eau de bonne qualité) depuis l’année 2015, ce qui présage d’une instabilité de ce taux de conformité.

Le Secrétariat d’Etat recommande notamment de traiter les eaux pluviales avant rejet en mer, de mettre mettre en place les mesures de résilience pour faire face aux impacts des changements climatiques, de dépolluer les cours d’eau et d’encourager la réutilisation des eaux usées, tout en estimant nécessaire d’encadrer les activités pratiquées sur la plage en matière de gestion des eaux polluées et des déchets solides (sports nautiques, restaurations, activités équestres et camelines).


Il souligne l’importance d’accélérer l’élaboration des normes de rejets industriels en mer, insistant à cet égard qu’au aucun rejet industriel ne doit être déversé en mer sans traitement préalable.

Le phénomène de réchauffement climatique contribue à l’apparition dans les côtes marocaines de méduses et même de physalies, relève le Secrétariat d’Etat qui appelle à renforcer les programmes de surveillance de cette espèce en coordination avec les services concernés pour la protection des baigneurs.

Le taux de conformité des eaux de baignade des plages marocaines aux normes de qualité a atteint 97,90% en 2017 contre 72% en 2002, selon le rapport national 2017 de surveillance de la qualité des eaux de baignade.