RCA: la MINUSCA appelle les belligérants en Centrafrique à renoncer à la violence

RCA: la MINUSCA appelle les belligérants en Centrafrique à renoncer à la violence

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique (MINUSCA) a appelé jeudi tous les acteurs en République centrafricaine (RCA) au calme et à la retenue suite aux dernières vagues de violences commises dans le pays.

Dans un communiqué la mission onusienne s’est dite préoccupée par « la rhétorique belliciste » à laquelle se livrent certain groupes armés, certains acteurs politiques ainsi que des médias, faisant savoir que cette rhétorique «est de nature à exacerber les tensions et à faire courir de graves dangers au pays ».

La mission onusienne a dénoncé toute tentative de raviver les dissensions entre les groupes armés anti-Balaka et ex-Seleka, ajoutant que ces dissensions « ont entretenu la crise politico-militaire dans laquelle la RCA toute entière était plongée et qui aujourd’hui a tant de peine à s’en remettre ».

>>Lire aussi : Le Maroc appelle à Rome à l’application de la résolution de l’AG de l’ONU sur le financement de l’UNRWA


Pour la MINUSCA, il « appartient à l’Etat centrafricain, et à l’Etat seul, d’apporter les réponses aux complexes défis sécuritaires et sociétaux auxquels la RCA est confrontée ».

Dans cette tâche, les autorités seront soutenues par les institutions démocratiques nationales qui marquent le retour à l’ordre constitutionnel, et pourront compter sur l’appui de leurs partenaires, indique la même source.

La mission onusienne a également dénoncé les tentatives de manipulation de l’opération Sukula qu’elle a lancée conjointement avec le gouvernement dans le quartier de PK5, faisant remarquer que l’opération a été lancée à la demande d’un grand nombre de ses habitants, pour y restaurer l’ordre et éradiquer les groupes criminels qui ont pris en otage les populations civiles de ce quartier de Bangui.