RDC : l’ambassade US à Kinshasa fermée lundi en raison d’une menace terroriste pressentie

Kinshasa

L’ambassade des États-Unis à Kinshasa a annoncé avoir reçu des informations “crédibles et précises” sur une possible menace terroriste contre ses installations, le lundi 26 novembre, dans la capitale de la République démocratique du Congo (RDC).

En raison d’une possible menace terroriste, “l’ambassade des États-Unis à Kinshasa sera fermée au public le lundi 26 novembre”, indique un bref communiqué de l’ambassade qui appelle les ressortissants américains basés à Kinshasa et dans l’ensemble de la RDC à “maintenir un niveau de vigilance accru”.

Ces menaces interviennent à quatre semaines des élections présidentielles, législatives nationales et provinciales, prévues pour le 23 décembre prochain en RDC.

La campagne électorale a débuté jeudi dernier et se poursuivra jusqu’au 21 décembre prochain.

Plus de 40 millions d’électeurs sont attendus à ces scrutins.


Au total, 21 candidats seront en lice pour la présidentielle, 15.355 pour la députation nationale et plus de 19.000 candidats pour les provinciales.