RDC: plus de 6000 personnes tuées par la rougeole en un an

rougeole
rougeole

Plus de 6000 personnes ont été tuées en un an par la rougeole en République démocratique du Congo, à laquelle les donateurs sont appelés à” intensifier leur assistance d’urgence” pour stopper cette épidémie “actuellement la pire au monde”, a indiqué mardi l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Depuis le début de l’année 2019, “environ 310 000 cas suspects de rougeole ont été notifiés”, a affirmé l’OMS dans un communiqué. L’aggravation de cette épidémie serait attribuable notamment à la malnutrition, à une faible couverture vaccinale, aux flambées d’autres maladies à potentiel épidémique et à l’accès difficile des populations vulnérables aux soins de santé, selon l’OMS.

Plus de 18 millions d’enfants de moins de 5 ans à travers le pays ont été vaccinés en 2019 avec l’appui de Gavi, l’Alliance du vaccin et d’autres agences et partenaires. Cependant, dans certaines zones, la couverture vaccinale systématique reste encore faible, souligne l’OMS.

“Nous exhortons nos partenaires donateurs à intensifier leur assistance d’urgence,’’ a déclaré le Dr Matshidiso Moeti, directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique.

“Nous saluons l’engagement du gouvernement dans les efforts visant à mettre fin à l’épidémie et nous sommes également reconnaissants de la générosité de nos donateurs. Mais nous devons encore faire plus,’’ a indiqué pour sa part le Dr Amédée Prosper Djiguimdé, Chargé du bureau de l’OMS en RDC.


Environ 27,6 millions de dollars américains ont été mobilisés jusqu’à présent. Cependant, 40 millions de dollars supplémentaires sont nécessaires pour un plan de réponse de six mois visant à étendre la vaccination aux enfants âgés de six à 14 ans et à renforcer les autres activités de la riposte à l’épidémie, au-delà de la vaccination.