RDC: une maladie inconnue fauche déjà 5 personnes

RDC: une maladie inconnue fauche déjà 5 personnes
RDC: une maladie inconnue fauche déjà 5 personnes

Cinq personnes ont succombé à une une maladie inconnue qui sévit dans la province de Mai-Ndombe, dans l’ouest de la République démocratique du Congo (RDC), pays où l’ONU “a beaucoup plaidé avec les partenaires” pour intégrer également la dimension de choléra et de la rougeole dans les “actions urgentes prioritaires”, ont indiqué les autorités sanitaires.

Ces victimes sont décédés dans l’hôpital général de Kiri. Le ministre provincial de la santé, Jean Claude Bola, a souligné que toutes les mesures ont été prises pour déceler cette maladie.

Quelques échantillons prélevés ont été “envoyés à l’Institut National pour la Recherche Biomédicale ( INRB ) à Kinshasa pour les examens médicaux appropriés pouvant nous donner une exactitude sur cette situation anormale », a déclaré Jean Claude Bola, cité samedi par la presse locale.

D’après les autorités provinciales, une équipe de l’INRB est attendue dans le territoire de Kiri pour une prise en charge rapide de tous les patients et déterminer la maladie à la base des décès dans cette région.

Contrairement à une rumeur qui circule dans le territoire de Kiri et dans les réseaux sociaux, il ne s’agit pas de l’épidémie à virus Ebola, a affirmé Jean Claude Bola.


Les chiffres sur la situation humanitaire en RDC sont assez préoccupants. L’épidémie à virus Ebola a déjà fauché 2200 personnes. Cette année, 6000 personnes ont péri par la rougeole, la plupart des enfants.

La Mission de l’ONU en RDC a affirmé mercredi avoir “beaucoup plaidé avec les partenaires pour qu’on intègre aussi la dimension de choléra, la dimension de la rougeole dans les actions urgentes prioritaires, parce qu’alors qu’on voit le choléra par exemple baisser un peu partout dans le monde, la RDC continue à être un pays très affecté”.