Reddition des comptes :Les agissements malveillants de l’ex -ambassadeur du Maroc à Madagascar passés au crible

Les agissements malveillants de l’ancien ambassadeur du Maroc à Antananarivo , Mohamed Amar, ont suscité de graves interrogations chez les responsables du ministère des Affaires étrangères et de la coopération qui ont dépêché, lundi, une mission d’inspection à l’ambassade du Maroc à Antananarivo, suite à des informations « recoupées » sur des agissements de l’ancien ambassadeur à Madagascar. La décision de l’envoi de cette mission, comprenant également des éléments de l’Inspection générale des finances (IGF), « fait suite à des informations recoupées selon lesquelles l’ancien ambassadeur à Madagascar aurait procédé notamment à des détournements de fonds à l’occasion d’opérations humanitaires décidées en faveur du peuple malgache », ont indiqué les responsables du ministère dans un communiqué. L’ambassadeur, assure-t-on, se serait également livre à des actions d’ingérence dans les affaires intérieures du pays, en violation des usages diplomatiques et en contradiction avec la tradition diplomatique marocaine en vigueur et ancrée! L’ancien ambassadeur du Maroc à Madagascar aurait aussi procédé à « des agissements discriminatoires à l’égard des communautés non-musulmanes du pays, sans respecter la diversité ethnique et religieuse de Madagascar, ni les valeurs d’ouverture et de tolérance prônées par la religion musulmane et portées par le Roi Mohammed VI, Amir al-Mouminine »

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page