Réfugiés palestiniens : la Chine fait un don d’un million de dollars à l’UNRWA

Réfugiés palestiniens : la Chine fait un don d’un million de dollars à l’UNRWA

L'Office de secours et de travaux des Nations-Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) a annoncé mercredi que la Chine a fait un don d’un million de dollars pour soutenir ses activités d'aide alimentaire à Gaza.

"Cet appui contribuera à prévenir l'interruption de l'acheminement de l'aide alimentaire de base et à atténuer l'insécurité alimentaire à laquelle sont confrontés plus d'un million de réfugiés palestiniens à Gaza", selon un communiqué de l’agence onusienne.

Le chef de l'Unité des relations avec les donateurs de l'Office, Marc Lassouaoui, a remercié le gouvernement chinois, soulignant que la contribution de la Chine en 2018 avait grandement participé à aider l'Office à faire face à ce qu'il a appelé une "crise financière existentielle".

Le chef du bureau de représentation et ambassadeur de la Chine auprès de l’Autorité palestinienne, Joe Wei, a déclaré de son côté qu'en ce qui concerne les difficultés financières de l'UNRWA, "le gouvernement chinois continuera à soutenir l'UNRWA et ses activités futures".

L'UNRWA fournitdes services vitaux à quelque 5,4 millions de réfugiés palestiniens dans cinq régions, dont la Jordanie, le Liban, la Syrie, la Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est, et la bande de Gaza.

Les services de l'UNRWA comprennent l'éducation, les soins de santé, les secours, les services sociaux, les infrastructures, l'amélioration des camps, la protection et autres services de soutien.

L'agence de l'ONU fait face à « une demande croissante pour ses services en raison du nombre accru de réfugiés palestiniens enregistrés et du degré de vulnérabilité », tout en étant presque entièrement financée par des contributions volontaires.

La conférence des donateurs qui s'est tenue fin juin dernier à New York a annoncé des contributions d'un montant de 110 millions de dollars aux activités de l'UNRWA. Le Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, avait alors salué "la mobilisation collective qui a permis à l'agence de relever d'énormes défis financiers en 2018".

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :