A LA UNERégions

Région TTA: le taux de remplissage des barrages oscille entre 17 et 90%

Le taux de remplissage des douze barrages situés dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima oscille entre 17 et environ 90%, indique, lundi, le département de l’Eau, relevant du ministère de l’Équipement et de l’Eau.

Les retenues de ces barrages, dont la capacité dépasse 1,721 milliard m3, se sont établies, jusqu’à ce jour, à 906,4 millions m3, contre 737,1 millions m3 durant la même période de l’année précédente, sans compter les retenues du barrage Dar Khrofa, dont le remplissage a été lancé récemment, précise un rapport du département.

Au niveau de la zone de Loukkos, les retenues du barrage Oued El Makhazine (province de Larache), le plus grand barrage de la région, ont atteint 450,3 millions m3, soit un taux de remplissage de 66,9%, contre 533,5 millions m3 durant la même période une année auparavant, soit un taux de remplissage de 79,3%.

Concernant les retenues du barrage 9 avril (préfecture de Tanger-Assilah), elles se sont élevées à 51,7 millions m3, soit un taux de remplissage de 17,3%, contre 41,1 millions m3 (13,7%) une année auparavant, tandis que le barrage Smir (province de Tétouan) a affiché un taux de remplissage de 83,5% (32,5 millions m3), contre 66% (25,7 millions m3) il y a un an.

→ Lire aussi : Le Maroc dispose de 149 grands barrages d’une capacité dépassant 19 milliards m3

Pour ce qui est du taux de remplissage du barrage de Moulay El Hassan Ben El Mahdi, situé dans la province de Fahs-Anjra, il s’est établi à 75,3% (17,6 millions m3), contre 72,6% durant la même période de l’année précédente (17 millions m3).

Le rapport révèle aussi que le barrage Tanger Méditerranée dans la province de Fahs-Anjra a atteint un taux de remplissage de 79,7% (17,5 millions m3), tandis que ce taux a atteint, au niveau du barrage Ibn Battouta, 37% (10,8 millions m3) et 65,7% (7,7 millions m3) pour le barrage Abdelkrim Al Khattabi, situé dans la province d’Al Hoceima.

Dans la province de Tétouan, le barrage Nakhla a atteint un taux de remplissage de 44,2% (1,86 millions m3), contre 57% durant la même période de l’année dernière.

Pour ce qui est du taux de remplissage du barrage Jomoua (province d’Al Hoceima), il s’est établi à 15,9% (0,8 million m3), contre 5,6% une année auparavant (0,3 million m3), tandis que les retenues du barrage de Chefchaouen ont atteint 11 millions m3 (89,7%).

S’agissant du barrage d’Acharif Al Idrissi (province de Tétouan), il a enregistré un taux de remplissage de 86,9% (105,74 millions m3), tandis que les retenues du barrage Dar Khrofa (province de Larache) se sont établies à 198,9 millions m3, soit un taux de remplissage de 41,4%.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page