Rejet des recours contre les résultats de la Présidentielle tunisienne

Présidentielle

Les recours déposés contre les résultats du premier tour de la présidentielle anticipé du 15 septembre courant en Tunisie ont été rejetés, lundi, par les chambres d’appel près le Tribunal administratif de Tunis, a annoncé l’Instance Supérieure Indépendante des Elections (ISIE).

Les trois recours déposés par les candidats Seif Eddine Makhlouf (Coalition pour la dignité), Abdelkrim Zidi, ancien ministre de la Défense (indépendant) et Slim Riahi (Al Watan Jadid) ont été jugés “irrecevables” pour vice de forme, alors que ceux présentés par Hatem Boulabiar, Néji Jalloul (indépendants) et Youssef Chahed (Tahya Tounès) étaient “recevables dans la forme et irrecevables dans le fond”, a déclaré Mme Hassna Ben Slimane, membre de l’ISIE.

→ Lire aussi : Présidentielle en Tunisie: Saied (18,4%) et Karoui (15,58%) au 2e tour

L’Instance supérieure indépendante des élections avait indiqué que les six candidats dont les recours ont été rejetés ont jusqu’au 26 septembre pour faire appel de ces décisions. En cas d’appel, le second tour aura lieu le 13 octobre, dans le cas contraire, le 6 octobre, en même temps que les législatives, précise-t-on.

Selon les résultats préliminaires annoncés par l’ISIE, le second tour de la Présidentielle doit opposer M. Nabil Karoui, poursuivi depuis 2017 pour blanchiment et interpellé le 23 août, et M. Kais Saied, un constitutionnaliste.