Remaniement ministériel : les révélations d’El Othmani

Le gouvernement

Par Khadija Skalli

Le Chef de l’Exécutif révèle de nouveaux détails concernant le prochain remaniement ministériel. Selon El Othmani, la nouvelle architecture gouvernementale sera marquée par une réduction du nombre de ses ministres. Les nouvelles compétences nommées seront issues des partis politiques. Pas de technocrates, selon le chef du gouvernement.

Le Premier ministre Saad Eddine El-Othmani révèle de nouveaux détails concernant le prochain remaniement ministériel. C’était lors du forum régional organisé, hier dimanche 22 septembre, par l’organisation des femmes du PJD à Casablanca. Le Chef de l’Exécutif tient d’abord à rassurer. « Les choses se passent normalement », souligne-t-il dans son allocution tout en précisant qu’il n’y a pas de « blocage » ni « retard ».

« Tout ce qui se dit à ce propos n’est que de la propagande », rétorque le chef du Gouvernement. En d’autres termes, tout va bien, selon le secrétaire général du PJD. Les concertations avec les partis politiques de la majorité se poursuivent.

El Othmani ajoute que « la première étape de ce processus est terminée. Elle consiste en la préparation d’une nouvelle architecture gouvernementale avec une réduction du nombre des membres du gouvernement ». Ainsi, plusieurs ministres et secrétaires d’Etats devront quitter le navire.

Selon El Othmani, la deuxième phase du processus sera entamée juste après son retour de New York où il doit représenter SM Le Roi aux travaux de l’Assemblée générale de l’ONU.

Les partis politiques devront ainsi présenter leurs propositions concernant la liste des compétences à intégrer dans la nouvelle structure gouvernementale. Reste à savoir si des technocrates feront partie de la nouvelle équipe El Othmani.

Le secrétaire général du parti de la lampe précise que « les nouvelles compétences qui seront nommées devront être issues des partis politiques ». « Sa Majesté le Roi a parlé de compétences au sein des parties et non de l’extérieur », souligne-t-il.

Pour rappel, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a reçu la semaine dernière au Palais Royal de Rabat, le Chef du gouvernement, Saad Eddine El Othmani.

Au cours de cette audience royale, « le Souverain s’est informé auprès du chef du gouvernement de l’état d’avancement dans la mise en œuvre des Orientations Royales telles que contenues dans le Discours du Trône de 2019 », précise le communiqué du Cabinet royal.

Ces instructions royales au Chef du gouvernement portaient sur « la soumission à SM le Roi de propositions de renouvellement et d’enrichissement des postes de responsabilité, tant au sein du gouvernement que de l’administration ».