Remise à Athènes d’une décoration Royale à l’ex ambassadeur de la Grèce au Maroc

Athènes

L’ambassade du Maroc à Athènes a organisé, jeudi soir, une cérémonie en l’honneur de l’ancien ambassadeur de la Grèce à Rabat, Panayotis N. Sarris, pour lui remettre le Wissam Alaouite de l’ordre d’Officier, que SM le Roi Mohammed VI a bien voulu lui décerner.

Lors de cette cérémonie marquée par la présence notamment d’anciens ministres grecs, de hauts responsables du ministère des Affaires étrangères et du Parlement hellénique, de diplomates de plusieurs pays amis du Maroc, le chargé d’Affaires à l’ambassade du Royaume, Khalid Sebti, a remis au diplomate grec la distinction Royale, qui lui a été décernée en reconnaissance des efforts déployés pour le renforcement des relations bilatérales et des liens d’amitié entre les deux pays.

Dans une allocution de circonstance, M. Sebti a souligné que cette décoration Royale témoigne de l’action distinguée accomplie par M. Sarris au service de la consolidation des relations entre le Maroc et la Grèce.

Il a également relevé la considération et l’estime dont M. Sarris jouit auprès des diplomates qu’il avait côtoyé durant sa mission au Maroc.

M. Sarris a fait en sorte que les relations bilatérales prennent une trajectoire de plus en plus importante et la meilleure preuve est la visite effectuée récemment au Maroc par le chef de la diplomatie grecque, Nikos Dendias, a rappelé M. Sebti, soulignant que les deux pays entretiennent des relations de coopération et des liens d’amitié solides.


Pour sa part, M. Sarris a exprimé sa profonde gratitude à Sa Majesté le Roi Mohammed VI qui a bien voulu lui décerner cette distinction, ainsi que sa fierté et sa joie de recevoir cette prestigieuse décoration Royale.

Le Maroc est un pays que je porte dans mon coeur depuis des années“, a affirmé M. Sarris, appelant à renforcer davantage les relations bilatérales surtout dans les domaines économique et commercial.

Les relations entre le Maroc et la Grèce ont connu dernièrement une évolution positive marquée notamment par le soutien de la diplomatie grecque aux efforts du Royaume pour résoudre le conflit artificiel autour du Sahara marocain.

Lors de sa dernière visite au Maroc, le ministre grec des Affaires étrangères a qualifié l’initiative marocaine d’autonomie de sérieuse et crédible pour parvenir à une solution durable à ce différend régional.