La rémunération des salaires constitue le premier poste du revenu disponible brut des ménages en 2015

La rémunération des salaires constitue le premier poste du revenu disponible brut (RDB) des ménages en 2015 avec 47,4%, suivie du revenu mixte (y compris l’excédent brut du service de logement) avec 42%, selon le Haut-commissariat au plan (HCP).

Les revenus de la propriété, les prestations sociales et autres transferts y contribuent à hauteur de 26,2%, précise le HCP dans une note d’information relative aux comptes nationaux des secteurs institutionnels de l’année 2015.

Les impôts sur le revenu et le patrimoine et les cotisations sociales, en revanche, contribuent négativement pour 15,5% au RDB des ménages, fait savoir la note.

Par habitant, le revenu disponible des ménages est en hausse de 3% au lieu de 0,5% en 2014, estime le HCP, notant qu’il a atteint 19.285 DH en 2015 au lieu de 18.721 DH en 2014.


L’augmentation des prix à la consommation étant de 1,6% en 2015, le pouvoir d’achat des ménages s’est accru, en conséquence, de 1,5% soit 1,4 point de plus qu’en 2014, précise le HCP.

Selon la même source, 86,1% du RDB des ménages est affecté à la consommation finale en 2015. Celle-ci s’est située à 567,5 milliards de DH, en hausse de 2,6% par rapport à 2014.

Avec l’accroissement plus rapide du revenu des ménages (4,2%), le taux d’épargne des ménages a gagné 1,5 point, pour atteindre 14,4% en 2015 au lieu de 12,9 % en 2014, ajoute la note.