ban600
credit agricol

Rencontre de communication et d’information en faveur des étudiants marocains au Canada

Rencontre de communication et d’information en faveur des étudiants marocains au Canada

Une rencontre de communication et d'information a été organisée samedi par le Consulat général du Maroc à Montréal en faveur des étudiants marocains au Canada.

Cette rencontre a permis d’établir un dialogue avec ces jeunes et de leur expliquer les particularités du système universitaire local et comment réussir notamment en étant connectés et en se mettant en réseaux.

Dans une allocution de circonstance, la Consule générale du Maroc à Montréal, Habiba Zemmouri, a souligné que la présence remarquable des étudiants marocains au Québec et le reste du Canada est un des marqueurs de la relation unique et exceptionnelle unissant le Royaume et le Québec.

Le Royaume bénéficie actuellement d'un quota de 90 bourses d'exemption de frais de scolarité majorés, (cumulant les trois cycles d'études) octroyées par le Gouvernement du Québec aux étudiants marocains, pour donner suite à une entente entre les deux gouvernements, a rappelé la diplomate, faisant savoir qu’en outre, une entente avec l'université d'Ottawa prévoit l'accueil de 20 étudiants marocains, admissibles aux programmes de maîtrise et de doctorat, avec les mêmes droits de scolarité que ceux appliqués aux étudiants canadiens.

Zemmouri a de même mis l’accent sur les efforts consentis par les deux pays pour diversifier leurs échanges universitaires, faisant savoir que le nombre d'étudiants marocains au Canada s'élève à 3000, annuellement, uniquement dans la Province du Québec.

Selon la diplomate, l’enseignement et la formation supérieurs de ces jeunes chercheurs et étudiants marocains, sont le pilier d’un grand et fructueux partenariat pour l'avenir de cette mobilité estudiantine, à la hauteur de la relation entre les deux pays, dans le domaine de l'éducation, du savoir et de la connaissance.

Les rencontres politiques régulières entre les autorités marocaines et québécoises, et la signature le 22 juin dernier au Maroc, de l'Entente entre les gouvernements marocain et québécois concernant l'établissement du Bureau du Québec à Rabat, témoignent d'une volonté commune de renforcer ces relations multiformes dans un partenariat durable, a-t-elle soutenu.

→ Lire aussi : Le Consulat du Maroc à Rennes s’ouvre devant les étudiants marocains de la région

Et d’ajouter qu’au fil des années, les institutions marocaines et québécoises ont établi des liens structurants, notamment dans les domaines de la recherche et de l’enseignement supérieur, rappelant la visite effectuée en début de ce mois à Montréal d’une délégation de professeurs universitaires et représentants des facultés de l'Université Mohammed V, dans le cadre d'un projet signé avec l'Université de Montréal, sous le thème "Compétence pour l'emploi au sein de la Francophonie", un programme de 4 ans et qui vise l'instauration d'un partenariat entre les deux universités et leurs enseignants.

La Consule a aussi rappelé que dans le discours royal prononcé à l'occasion du 65ème anniversaire de la Révolution du Roi et du peuple, Sa Majesté le Roi, Que Dieu l'Assiste, a détaillé une feuille de route pour la jeunesse marocaine susceptible de la mettre au centre de toutes les attentes. Une feuille de route qui dépasse largement le stade des souhaits et les vœux pour passer à des mesures concrètes, en faveur de cette jeunesse que notre Souverain a qualifié de "meilleure réelle ressource du pays".

C'est dans cette perspective que Zemmouri a invité les jeunes étudiants à saisir toute opportunité pour forger de nouvelles compétences afin d'être à la hauteur des enjeux qui les attendent dans le cadre de leur vie professionnelle future, tout en restant attachés aux vertus de l'interaction culturelle et aux valeurs universelles.

Les professeurs et universitaires intervenant lors de cette rencontre ont été unanime à saluer cette initiative qui devra permettre à ces jeunes de mieux s’intégrer dans leur nouvelle vie aussi bien estudiantine que communautaire.

Dans une déclaration à la MAP, Rakia Laroui, professeure à l'université du Québec à Rimouski (UQAR), a qualifié de fructueux l’échange avec ces jeunes étudiants qui ont la possibilité de poser leurs questions et de contacter des professeurs et universitaires marocains opérant dans diverses universités canadiennes.

L’universitaire Belgacem Rahmani, maître d’enseignement (HEC Montréal), a, pour sa part, a affirmé la disposition des universitaires marocains à aider leurs compatriotes étudiants en leur prodiguant des conseils et en les orientant vers la réussite afin de contribuer au développent du Maroc.

Cette rencontre a été aussi une occasion pour Habiba Zemmouri de présenter un exposé sur les prestations consulaires fournies par le Consulat.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

top
%d blogueurs aiment cette page :