A LA UNENation

Rencontres de “Mission innovation” : M. Rabbah s’entretient avec une responsable onusienne

Le ministre de l’Énergie, des mines et de l’environnement, Aziz Rabbah, s’est entretenu mercredi avec Damilola Ogunbiyi, représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour l’énergie durable, en préparation des rencontres internationales de haut niveau de l’alliance internationale “Mission Innovation”.

Selon un communiqué de l’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (IRESEN), les discussions entre M. Rabbah et Mme Ogunbiyi, également directrice générale de l’organisation Sustainable Energy for All (SE4All), interviennent en préparation de ces rencontres qui se dérouleront en ligne du 31 mai au 06 juin 2021 et dont le Chili sera le pays hôte.

Ces entretiens par visioconférence interviennent également suite à la nomination du Royaume du Maroc comme champion mondial sur la thématique “innovation, technologie et données”, indique le communiqué.

→ Lire aussi : DÉCHETS ÉLECTRONIQUES: REBBAH DEMANDE LA COOPÉRATION INTERNATIONALE

Mission Innovation est une initiative mondiale réunissant 24 pays en plus de l’Union européenne et visant à accélérer l’innovation dans le domaine des énergies propres, à travers le renforcement de l’investissement public, l’implication du secteur privé et la coopération internationale.

Elle a été lancée lors de la COP21 en novembre 2015 lorsque les dirigeants mondiaux se sont réunis à Paris pour s’engager dans des efforts ambitieux de lutte contre le changement climatique.

Le Maroc a intégré l’alliance Mission Innovation en 2019, devenant ainsi le premier et seul pays d’Afrique membre de l’initiative.

Des collaborations concrètes ont déjà vu le jour grâce à cette initiative puisque le ministère de l’Energie, des mines et de l’environnement a lancé en décembre 2020, à travers l’IRESEN, l’appel à projets multilatéral “MICall20” pour soutenir les projets innovants en lien avec la digitalisation dans le domaine de la transition énergétique, a rappelé l’Institut.

Cet appel à projets d’envergure internationale regroupe plus de vingt pays et permet de soutenir la collaboration internationale dans la R&D et l’innovation autour des énergies propres.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page