Rentrée scolaire: Démarrage “normal” à Casa-Settat, la métropole en mode distanciel

rentrée scolaire

La rentrée des classes a démarré, lundi, dans “des conditions normales” au niveau de la région de Casablanca-Settat, à l’exception de la métropole casablancaise où les établissements scolaires sont fermés pour deux semaines, en raison de la détérioration de la situation épidémiologique liée au nouveau coronavirus (Covid-19).

Plusieurs sources locales ont confirmé à la MAP que les élèves se sont dirigés vers leurs écoles dans les différentes préfectures et provinces de la région (Berrechid, Benslimane, El Jadida, Mediouna, Mohammedia, Mediouna, Nouaceur et Settat), selon les dispositions propres fixées par chacune des directions provinciales.

La première région du pays n’échappe pas à la tendance nationale en termes de préférence du mode d’enseignement avec une forte prédilection pour le présentiel. A titre d’exemple, ce taux a largement dépassé les 95% dans la province d’El Jadida.

L’Académie régionale d’éducation-formation a invité, dans un communiqué rendu public dimanche à une heure tardive de la soirée, l’ensemble de ses cadres à regagner leurs lieux de travail pour veiller au bon déroulement de la rentrée 2020-2021, tout en optant pour l’enseignement à distance dans les arrondissements de Casablanca, en application des nouvelles mesures restrictives annoncées un peu plus tôt par le gouvernement.

Les élèves seront accueillis, entre le 7 et le 9 septembre, en “petits groupes” au niveau de chaque établissement scolaire, de manière à respecter les consignes sanitaires édictées par les autorités compétentes, a expliqué l’Académie.


Dans le même sens, l’Université Hassan II de Casablanca a décidé de reporter pour 14 jours les examens du deuxième semestre 2019-2020, qui devaient se dérouler en présentiel dans ses différents instituts et facultés.

Par contre, les étudiants de l’Université Chouaib Doukkali ont entamé, lundi matin, les mêmes examens dans la Faculté des sciences juridiques et économiques à El Jadida et Sidi Bennour, en fonction de la programmation déjà établie.

A la suite de la recrudescence des foyers épidémiologiques dans la préfecture de Casablanca, le gouvernement a pris une batterie de mesures restrictives pour stopper la propagation du virus, qui resteront en vigueur durant les 14 prochains jours.

Le gouvernement a appelé les citoyennes et les citoyens au respect strict des directives des autorités publiques et des mesures préventives édictées, particulièrement le port obligatoire du masque de protection, les règles d’hygiène et la distanciation physique dans les espaces publics.