Rentrée scolaire en milieu rural: quels moyens pour surmonter les difficultés imposées par le contexte du coronavirus ?

Rentrée scolaire

Depuis l’annonce de la décision du ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique de l’adoption d’un modèle alternant entre l’enseignement à distance et présentiel pour la rentrée scolaire prochaine, plusieurs questions se posent quant aux difficultés auxquelles les élèves du monde rural devront faire face ainsi qu’à leur capacité d’intégration dans le système d’enseignement à distance.

Le système de l’enseignement à distance a bien évidemment montré ses limites, notamment dans le préscolaire, une étude du Haut-Commissariat au Plan (HCP) révèle qu’une proportion de 83,5% des enfants en préscolaire n’ont pas suivi les cours à distance (79,1% en milieu urbain et 94,6% en milieu rural) durant le confinement imposé par la crise sanitaire liée à la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19).

– Quelles sont alors les principales contraintes du système d’enseignement à distance dans le monde rural et quels moyens pour surmonter les difficultés imposées par le contexte du coronavirus ? Pour Nawal Saidi, enseignante au cycle secondaire, l’enseignement à distance était voué à l’échec depuis son adoption en mars dernier, et ce à cause de plusieurs facteurs dont principalement l’absence de l’infrastructure nécessaire pour les étudiants et les professeurs pour réussir ce modèle.

– Le modèle alternant entre l’enseignement à distance et présentiel est la meilleure décision prise par le ministère dans le contexte de la propagation du coronavirus au Royaume, visant à préserver la santé des élèves et des enseignants. Or, ce modèle ne réalisera ses objectifs que lorsqu’on garantira les technologies nécessaires, la formation des professeurs ainsi que l’accompagnement des élèves.

– La situation de l’enseignement à distance dans le monde rural est doublement accablante par rapport à celle du monde urbain, où certains élèves possèdent les technologies nécessaires pour cette opération, par contre, les élèves du monde rural font face à plusieurs difficultés économique, sociale et culturelle. – Pour réussir l’enseignement à distance en milieu rural il faudra impérativement fournir une infrastructure qui aide à réussir l’opération d’enseignement à distance, et ce en garantissant les équipements nécessaires, que ce soit aux établissements, aux enseignants ou aux étudiants. – Assurer une connexion internet gratuite au profit des élèves et des enseignants et améliorer le débit de la connexion internet pour permettre aux élèves de suivre les cours dans les meilleures conditions.


– Il est également important de fournir les outils nécessaires aux professeurs, en plus de l’accompagnement des étudiants ayant du mal à accéder à l’enseignement à distance.

– Veiller à former les enseignants, le staff administratif ainsi que les étudiants sur les outils modernes d’enseignement, et sur les nouveaux méthodes pédagogiques à adopter dans le système de l’enseignement à distance.

– Placer l’intérêt de l’élève et de l’école publique avant toute autre considération. -Impliquer les enseignants dans le processus de réflexion et de prise de décision vue qu’ils constituent les acteurs clés de cette opération. De son côté, Oussama Oufrid, enseignant du cycle primaire à la commune rurale El Bsabsa relevant de la province de Taounate, souligne que plusieurs obstacles entravent l’accès à l’enseignement à distance notant par ailleurs que plusieurs voies restent envisageables pour faire face à cette situation. – Le manque d’équipements technologiques nécessaires pour l’enseignement à distance (téléphones, ordinateurs, tablettes…) est une entrave majeure pour les élèves du monde rural. – L’insuffisance de la couverture réseau dans certaines zones rurales rend l’accès à l’enseignement à distance quasi-impossible. – Les enseignants du monde rural n’ont pas été formés de façon à mener à bien l’opération de l’enseignement à distance.

– Pour remédier à cette situation, il faudra tout d’abord équiper les élèves du monde rural en matériels nécessaires pour l’enseignement à distance et s’assurer de la couverture réseau dans toutes les régions. – Assurer une formation globale au profit des enseignants pour réussir cette mission.


– Adopter le mode présentiel pour les communes rurales qui n’ont pas été touchées par l’épidémie tout en assurant un suivi de la situation épidémiologique dans chaque commune rurale.