Report à février du procès pour corruption de Jacob Zuma

Zuma

Le procès pour corruption de l’ex-président sud-africain Jacob Zuma a de nouveau été reporté à février prochain, a annoncé mardi le tribunal de la ville de Pietermaritzburg.

M. Zuma, 78 ans, est accusé d’avoir touché 200.000 euros de commissions de la société française Thales, en marge d’un énorme contrat d’armement attribué en 1999.

«Le dossier est reporté provisoirement au 23 février 2021 pour la résolution de questions préalables au procès”, a déclaré le juge Nompulelo Radebe, arguant que ce report allait permettre à la fois à la défense et à l’accusation de réclamer davantage de détails sur le dossier.

L’ex-président Zuma a été poussé à la démission en février 2018, à la suite de nombreux scandales politico-financiers qui ont secoué le pays, et a été ensuite remplacé par Cyril Ramaphosa qui a promis d’éradiquer la corruption.

( Avec MAP )