Reprise lundi des négociations entre l’Ethiopie, l’Egypte et le Soudan sur le grand barrage La Renaissance

barrage

Les négociations entre l’Ethiopie, l’Egypte et le Soudan sur le grand barrage éthiopien La Renaissance reprendront lundi après-midi après avoir été suspendues pendant deux semaines.

Le premier cycle des négociations menées sous l’égide de l’Union africaine en présence d’observateurs internationaux, a été suspendu le 13 juillet dernier après près de 11 jours de discussions.

Selon un communiqué publié par le ministère éthiopien de l’eau, de l’irrigation et de l’énergie, les négociations tripartites auront lieu pendant une semaine au cours desquelles les représentants des trois pays vont débattre des orientations données par les dirigeants des trois pays.

Selon le ministère, le gouvernement éthiopien s’est engagé à œuvrer pour des négociations qui aboutissent à des résultats qui profitent à toutes les parties.

L’Ethiopie a achevé la première phase de remplissage du barrage en juillet dernier, le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed ayant affirmé que le niveau de l’eau retenue pour ce premier remplissage a été atteint grâce aux abondantes précipitations enregistrées au cours du mois en Ethiopie.


Début juin, le Premier ministre éthiopien avait réaffirmé que l’Ethiopie commencera le premier remplissage du Grand Barrage à partir de la saison des pluies qui débute en juillet.

Le grand barrage d’un réservoir de 74 milliards de m3, «sera rempli de 4,9 milliards de mètres cubes d’eau lors de cette saison des pluies» qui commence en juillet, avait-il dit.

Le remplissage du grand barrage La Renaissance a fait l’objet de plusieurs rounds de négociations entre l’Ethiopie, l’Egypte et le Soudan, suspendus depuis février dernier avant de reprendre en juin. L’Ethiopie et l’Egypte n’ont pas réussi à parvenir à un accord sur la période de remplissage du barrage.