A LA UNEEconomie

Restrictions, couvre-feu, élections… : Ce qu’en pense la Confédération des TPE-PME 

La Confédération Marocaine des TPE-PME demande au gouvernement d’alléger en urgence les restrictions imposées et de prolonger le couvre-feu de 20h à 23h pour éviter les faillites des TPE-PME.  

La régression des cas de Covid-19 enregistrés au Maroc a donné un nouvel espoir aux entreprises qui espèrent un retour à la normale très prochainement pour compenser les 15 mois perdus depuis mars 2020, indique la Confédération dans un communiqué datant du mercredi 19 mai 2021.

Les entreprises attendent toujours la décision définitive du gouvernement sur les éventuels assouplissements de restrictions imposées il y a quelques semaines. Jusqu’à présent, aucune information n’a été communiquée. « Nous avons attendu les décisions du gouvernement relatives à l’allégement des mesures restrictives juste après le Ramadan. Malheureusement rien n’a été fait à ce jour », informe le communiqué, soulignant que la Confédération a essayé de contacter, tout récemment, le Chef du Gouvernement, M. Saâd-Eddine El Otmani ainsi que le ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Economie verte et numérique, M. Moulay Hafid Elalamy au sujet de l’horaire de la fermeture des commerces et des magasins qui devrait passer de 20h à 23h.

Par ailleurs, le président de la Confédération, Abdellah El Fergui a saisi l’opportunité de l’approche des élections législatives pour lancer un appel aux partis politiques qui doivent, selon lui, s’intéresser aux TPE « qui constituent plus de 95% du tissu économique marocain et qui souffrent en silence ». « A noter que des dizaines de milliers de TPE mettent la clé sous le paillasson chaque année étant donné que les statistiques officielles ne prennent pas en considération les faillites des personnes physiques et le secteur semi-informel », a-t-il ajouté.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page